Actes de vandalisme sur les panneaux du parti DéFI dans la région de Charleroi

Plusieurs panneaux électoraux de DéFI ont récemment été vandalisés à l'intersection de la rue des Prés et de la rue Draily, à Roux (Charleroi). "A ce stade, on ne sait absolument pas qui est l'auteur de ces agissements. Ni les motivations qu'il y a derrière", a indiqué Jean-Noël Gillard, tête de liste DéFI à Charleroi qui juge l'acte "scandaleux" sur les réseaux sociaux.

L'homme politique rappelle en outre que son parti "ne bénéficie pas d'une grande visibilité sur les panneaux communaux et compte sur les affichages rendus possibles par les citoyens et les commerçants. Chaque parti représenté au conseil communal bénéficie d'un panneau. Mais les petits partis comme DéFI doivent s'en partager un. Y compris avec des partis antidémocratiques", précise-t-il.

Scandalisé, le candidat n'a pas pu s'empêcher de publier son ressenti sur les réseaux sociaux et répondre aux détracteurs de son parti. "Je trouve cette attitude inadmissible étant donné que notre volonté est de mener une campagne propre et braquée sur les projets carolos", a-t-il commenté.

Archive : JT 26/08/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK