Accident mortel à Lambusart: deux ans de prison avec sursis pour non-assistance

Illustration
Illustration - © Belga - Virginie Lefour

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné, ce lundi, à deux ans de prison avec sursis partiel Emre S., poursuivi pour non-assistance après avoir pris la fuite à la suite d'un accident qu'il avait causé alors qu'il conduisait sans permis. Une automobiliste avait été tuée sur le coup, et un enfant de huit ans avait succombé quelques heures plus tard.

L'accident avait eu lieu le 31 juillet dernier, à Lambusart (Fleurus). Emre S., à peine majeur, avait emprunté la voiture de son frère pour se rendre chez une amie alors qu'il ne disposait pas de permis de conduire. A un carrefour, il avait percuté violemment un autre véhicule, à bord duquel se trouvait une famille de Sambreville. Pauline M., âgée de 22 ans, avait été tuée sur le coup tandis qu'un enfant âgé de huit ans était décédé peu après.

Emre S. avait pris la fuite et il avait tenté de faire croire dans un premier temps que c'était son frère qui conduisait la voiture en cause ce jour-là. Il avait aussi prétendu qu'il avait vu un suspect s'enfuir.

Le parquet avait requis contre lui deux ans de prison ferme, tandis que la défense avait sollicité une peine de travail.

Dans le jugement rendu lundi, le tribunal a estimé les faits de non-assistance établis, en soulignant l'extrême gravité de l'abstention du prévenu, et en le rappelant à l'obligation du respect de la vie en société. Le jugement retient également la circonstance aggravante de la présence d'un enfant à bord du véhicule accidenté, ce que le prévenu ne pouvait ignorer en raison des cris que poussait cet enfant après le choc.

Emre S. a été condamné à deux ans de prison, avec sursis de trois ans pour la moitié de la peine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir