A Mons, la librairie d'Alain vend uniquement des polars

Passionné de polars, Alain a créé la libraire "Polar & Co"
Passionné de polars, Alain a créé la libraire "Polar & Co" - © Denis Vanderbrugge

Des rayons jusqu’au plafond garnis de bouquins neufs ou d’occasion, "Polar & Co" regorge d’histoires sombres. Installée depuis 2003 à la rue de la Coupe à Mons,  la librairie n’est pas vraiment comme les autres : elle est en effet la seule en Belgique à être spécialisée dans le polar.  

Ce genre littéraire, le maître des lieux, Alain Devalck, en est tombé amoureux dès son plus jeune âge. Après avoir tenu la librairie à Bruxelles, il l’a déménagée dans la Cité du Doudou. Sans jamais éprouver de difficultés à rencontrer son public. "Le lecteur de polars est bien souvent un grand consommateur de livres, explique-t-il. Il est plutôt du genre à accumuler une pile de bouquins… Et à venir en acheter des nouveaux dès que la pile diminue."

1500 nouveautés par an

Et la librairie d’Alain a de quoi répondre à la demande, elle a du stock sur deux étages. Car le roman policier est un genre plutôt prolifique. "Il y a au minimum 1500 nouveautés qui sortent chaque année, reprend le libraire. D’ailleurs j’ai renoncé à tout prendre. Ce n’est plus possible. Il y a des livres que je n’arrive même plus à mettre en rayon. Donc je sélectionne et je trie. C’est ce qui me permet de conseiller au mieux le client." Un conseil qui fait la force du libraire montois et qui lui permet de résister à internet. "Les gens me disent qu’ils ont aimé un livre ou un auteur, je peux leur en proposer trois ou quatre autres."

"Polar & Co" est la seule librairie spécialisée dans le polar en Belgique. Cette hyper-spécialisation, Alain Devalck ne compte pas y renoncer. "Je ne veux pas faire une librairie généraliste, insiste-t-il. Je préfère vendre ce que je connais et pas partir dans l’inconnu." Et le polar, Alain connaît sur le bout des doigts. "A la grande époque, j’en lisais 250 par an facilement. Maintenant, je me suis un peu calmé et je me contente des auteurs que je connais moins", conclut-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK