A Charleroi, le parcours d'intégration des réfugiés passe par le CPAS

Illustration
Illustration - © Belga - Siska Gremmelprez

Depuis plus d'un an, l’intégration des réfugiés arrivant à Charleroi incombe au Centre Public d’Action Sociale. Et, plus précisément, au service Action Migrants qui a pour mission d'accueillir les réfugiés déjà en ordre administratif et qui viennent de s'installer dans la région.

Les cours de français et des ateliers où l'on apprend les bases de la vie sociale en Wallonie, voilà autant d'étapes qui font partie du parcours d'intégration par lequel tout primo-arrivant à Charleroi doit désormais passer. Et, à travers l'apprentissage de la langue, c'est aussi de la découverte de la réalité quotidienne dont il est question.

Ludmilla Antonello, professeur de français, le confirme : "Parfois, on aborde aussi des thèmes qu’ils n’ont pas l’habitude d’aborder : l’alimentation, les vêtements, comment prendre un rendez-vous chez le docteur, la santé, etc. Avec les groupes qui sont un peu plus avancés, on arrive à savoir ce qu’ils ont envie de faire et comment ils se sentent ici."

Beaucoup de rumeurs

Le rôle de l'équipe, qui a déjà accueilli près de 500 personnes en à peine un an de fonctionnement, est aussi de les informer de leurs droits et devoirs ainsi que des procédures administratives qu'ils doivent suivre tout en faisant la part du vrai et des rumeurs.

Pour Alexandre Van belle, coordinateur du service, "il y a parfois beaucoup de rumeurs par rapport à l’obtention de titres de séjour et par rapport à tout ce qui concerne le droit des étrangers, même la naturalisation. Et notre rôle aussi c’est aussi de donner une information claire et précise pour lutter contre cette désinformation du public étranger."

Avec toujours pour mission d'accueillir, intégrer et informer ces personnes qui n’ont qu’une envie : trouver leur vraie place chez nous.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK