A Casteau, des enfants-médiateurs dans la cour de récré

Dans cette école, ce sont des enfants qui règlent les conflits dans la cour de récréation
Dans cette école, ce sont des enfants qui règlent les conflits dans la cour de récréation - © P. Wuidart

La cour de récréation. Ses joies, ses peines. Ses jeux et ses conflits. Pour arbitrer des disputes, à l'école communale de Casteau (Soignies), on fait confiance aux enfants. Chaque semaine, deux élèves de cinquième et sixième primaires reçoivent la mission de médiateurs. Vêtus de gilets jaunes, ils aident les autres élèves à gérer leurs conflits.

Apprendre à donner la parole

Une insulte. Puis des coups. Bref, une dispute dans une cour de récré. Sauf qu'ici, on n'appelle pas "madame". Les médiateurs, ce sont des élèves. Cette semaine, Marius et Léa jouent ce rôle. Pour résoudre le conflit, il faut d'abord donner la parole aux élèves concernés. Michèle Delattre, professeur de philosophie et citoyenneté: "ils ne s'écoutent pas les enfants au départ. Quand il y a une dispute, c'est "mon petit moi", c'est lui qui a fait l'erreur et il y a un déni chez certains enfants. Ce qui est important c'est qu'ils reconnaissent qu'il y a un problème qui vient des deux..." Mais la paix n'est pas toujours facile à gagner. Pour y parvenir, les élèves ont reçu quelques conseils en classe. Et à force de régler les conflits des autres... on apprend à gérer les siens. Sans Madame. Comme des grands.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK