À Binche, le "merchandising" du carnaval bat son plein avant les festivités

À Binche, le "merchandising" du Carnaval bat son plein avant les festivités.
3 images
À Binche, le "merchandising" du Carnaval bat son plein avant les festivités. - © Tous droits réservés

À Binche, les rues et les places de la ville se parent déjà des couleurs du carnaval. Et les commerçants de la cité du Gille comptent bien évidemment profiter de cette effervescence. Vêtements, gadgets, souvenirs ou produits dérivés en tout genre, en cette période ils rivalisent d’imagination pour booster leurs ventes avant même l’ouverture des festivités.

Dans une boutique bien connue du centre-ville, la vitrine est remplie d’objets aux couleurs du carnaval toute l’année mais sa gérante, Véronique Vélinaire, sait bien que c’est maintenant que s’ouvre la période décisive pour vendre les nombreux articles à l’effigie du Gille de Binche qu’elle a en stock : " Nous faisons les coussins, les porte-clefs, les bics, les tasses personnalisées aussi. On fait beaucoup de choses nous-mêmes, avec les photos du carnaval bien sûr " dit-elle en nous montrant la multitude d’articles de fantaisies qu’elle propose à ses clients. Ici, chaque année apporte son lot de nouveautés et après les simples pin’s, les " goodies " se sont multipliés sous toutes les formes. " Tous les ans on essaie de trouver des choses différentes donc on cherche, on cherche et on trouve des nouveautés " ajoute Véronique Vélinaire.

Les objets sont achetés auprès de fournisseurs extérieurs mais l’impression des motifs est réalisée sur place. Et ce, même si le procédé prend du temps car ce type de produits est de plus en plus demandé par les clients : " On a beaucoup de gens de Binche qui viennent chercher des choses pour garnir ou pour continuer leur collection et puis on a tous gens qui viennent de l’extérieur, donc les touristes, qui viennent acheter des choses qu’ils ne peuvent pas trouver ailleurs " complète Véronique Vélinaire.

Le carnaval de Binche est l’un des plus grands événements culturels d’Europe et attire chaque année plusieurs dizaines de milliers de visiteurs, dont de nombreux touristes étrangers. Devant cet afflux, d’autres petits commerçants se sont rendu compte qu’il y avait là une manne à exploiter. C’est le cas d’Evelyne Franc. Active depuis plus de trente ans dans le secteur du déguisement de carnaval, elle s’est progressivement mise à confectionner ses propres couvre-chefs "made in Binche" et d’autres gadgets pour satisfaire cette nouvelle clientèle. À côte des classiques du carnaval, comme les chapeaux ornementés pour les femmes de gilles, trônent désormais des bérets et des casquettes aux couleurs de Binche. Une fois encore, les couvre-chefs sont achetés sur le web mais les ornementations sont réalisées dans son atelier de Binche : "ça fonctionne surtout auprès des touristes, pendant la période de carnaval " confirme-t-elle.

Touristes ou pas, les admirateurs de l’univers carnavalesque commencent déjà à arriver dans la région en prévision des festivités, dont l’apothéose sera bien évidemment le mardi gras.