32 mois de prison avec sursis probatoire pour avoir volé chez des personnes âgées

Le Palais de Justice de Tournai
Le Palais de Justice de Tournai - © Belga - Julien Warnand

Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné, lundi, un habitant de Nancy (est de la France) à une peine de 32 mois de prison avec sursis probatoire de cinq ans pour ce qui excède la détention préventive subie. L'homme était poursuivi pour des vols et tentatives de vol contre des personnes âgées, commis dans la région de Comines-Warneton. Il avait multiplié les faits durant le premier trimestre de l'année 2016 avant d'être arrêté en Suisse. Il était incarcéré depuis le mois d'août.

Le ministère public avait requis une peine de six ans de prison ferme contre cet homme mais le tribunal l'a acquitté au bénéfice du doute pour certaines préventions car il n'avait pas été formellement reconnu par les victimes. Le tribunal a aussi requalifié un vol avec violence en escroquerie, constatant que la victime n'avait pas reçu de coups. Néanmoins, le tribunal a voulu prononcer une peine dissuasive car le phénomène des vols chez les personnes âgées se multiplie depuis le début de l'année en bord de frontière.

Le condamné se présentait régulièrement chez des personnes âgées en tentant de leur vendre des étoffes, ou de récolter de l'argent au bénéfice de diverses associations. Il en profitait pour prendre d'importantes sommes d'argent aux victimes. "Il y avait une quinzaine de faits retenus à l'instruction mais mon office n'a finalement retenu que onze préventions", avait commenté le substitut du procureur du Roi. A la demande de la défense, le tribunal a encore fait un tri.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK