Une brasserie namuroise va produire une bière sans gluten

Olivier Guerry (Institut supérieur industriel et agronomique de Huy) et François Tonglet (Brasserie Caracole) affinent la recette d'une bière sans gluten
Olivier Guerry (Institut supérieur industriel et agronomique de Huy) et François Tonglet (Brasserie Caracole) affinent la recette d'une bière sans gluten - © RTBF

Les derniers tests viennent de démarrer à l'Institut supérieur industriel et agronomique de Huy, un brassin de 150 litres, auquel les chercheurs ajouteront bientôt un "produit naturel" pour enlever le gluten de la bière. "C'est un procédé que nous avons mis au point au terme d'une recherche de plus d'un an", explique Olivier Guerry, l'auteur du travail. Ce produit naturel entraine une agglomération des protéines de gluten, qui finissent par précipiter, c'est-à-dire tomber au fond de la cuve".

Secret de fabrication oblige, le chercheur reste discret concernant le "produit naturel" en question. La Brasserie Caracole, de Falmignoul (Dinant), partenaire du projet, compte bien commercialiser cette nouvelle bière sans gluten d'ici quelques mois. "Dans un premier temps, je table sur une production d'environ 4500 litres par an, destinée au réseau des commerces spécialisés dans les produits bios", explique le patron de la brasserie François Tonglet.

Un marché du "sans gluten" en croissance

Ce ne sera pas la première bière sans gluten produite en Belgique. La brasserie Brunehaut (Rongy-Tournai) a été pionnière dans ce domaine en 2012. Aujourd'hui la moitié de la production de cette brasserie est bio et "gluten free" (les deux labels sont souvent associés). 

Il faut dire que le marché du "sans gluten" est en forte croissance ces dernières années. Il bénéficie d'un meilleur dépistage de la maladie coeliaque au sein de la population, suite à des campagnes de sensibilisation; mais aussi d'un effet de mode qui pousse un nombre croissant de personnes pas nécessairement intolérantes ou allergiques au gluten à consommer cette gamme de produits.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK