Un nouveau règlement anti-mendicité à Andenne qui ne fait pas du tout l'unanimité

Le nouveau règlement sera d'application tout l'été.
Le nouveau règlement sera d'application tout l'été. - © Flickr - emptysquare

Le règlement a été adopté par la majorité PS-MR au conseil communal de vendredi soir. Il est d'application pour cet été, limité à trois mois pour correspondre aux remarques formulées l'an dernier par le Conseil d'Etat.

Pour le bourgmestre Claude Eerdekens, il est important de prendre des mesures pendant l'été. Ce ne sont pas les trois ou quatre mendiants d'Andenne qui sont visés mais les dealers qui les rackettent ; ainsi que les bandes organisées qui déposent les mendiants pour la journée. Il s'agit ici de donner un outil à la police pour pouvoir intervenir.

Du côté de l'opposition, on n'est pas du tout d'accord avec cette démarche. Surtout Ecolo qui s'est insurgé contre cette mesure.

Pour les Verts, on se base sur un rapport de police… dans lequel il n'y a rien ! Aucune infraction. La police ne parle que d'un sentiment d'insécurité, c'est tout.

Ce règlement ne sert donc à rien, estiment-ils. Il serait donc préférable de s'attaquer à la base du problème : la précarité et venir en aide aux personnes en situation difficile. Il faut investir plus dans les structures qui les aident. Ecolo a donc voté contre.

Le cdH, lui, s'est abstenu. Pour les Humanistes, on a bien vécu sans règlement anti-mendicité pendant 8 mois. Et il stigmatise les gens au lieu de leur venir en aide.

Comme toujours, il est impossible de mettre majorité et opposition sur la même longueur d'onde à Andenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK