Prison requise pour l'homme qui avait menacé un supermarché vendant Charlie Hebdo

Un supermarché de la chaîne Carrefour, à l'origine de la colère du prévenu.
Un supermarché de la chaîne Carrefour, à l'origine de la colère du prévenu. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Le parquet fédéral a requis lundi, devant le tribunal correctionnel de Bruges, quatre ans de prison contre un Brugeois de 37 ans pour menace d'attaque terroriste. Souphiane O. avait menacé de bouter le feu à un supermarché qui vendait l'hebdomadaire français Charlie Hebdo.

Le suspect se rendait depuis longtemps dans un supermarché local, à Assebroek (Bruges). Par deux fois, il avait menacé d'y mettre le feu parce que le magasin vendait le journal satirique Charlie Hebdo. La police avait été alertée le 30 janvier 2015 et Souphiane O. avait fini en prison avant d'être libéré sous conditions.

Le 22 mars, il s'était par ailleurs rendu dans un autre supermarché pour fêter les attentats de Bruxelles et avait à nouveau été incarcéré.

Selon son avocat, Mathieu Langerock, le suspect n'avait pas pris les médicaments appropriés au moment des faits.

Le tribunal correctionnel rendra son jugement le 14 juillet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK