Le pompage du carburant du Flinterstar se pousuit au large de Zeebruges

Le Flinterstar échoué, photographié le 7 octobre dernier
Le Flinterstar échoué, photographié le 7 octobre dernier - © RICARDO SMIT - BELGA

Le pompage du carburant du cargo Flinterstar qui a sombré mardi dernier au large des côtes belges se déroule bien, a indiqué lundi matin le cabinet du secrétaire d’État fédéral en charge de la Mer du Nord Bart Tommelein (Open VLD).

Une société de sauvetage spécialisée est occupée depuis le week-end dernier à pomper le mazout du navire. Les réservoirs situés à l'avant sont entièrement vides. Des plongeurs sont actuellement en train d'examiner l'arrière du cargo et de faire le nécessaire pour également vider les réservoirs qui s'y trouvent. Ces travaux devraient débuter mardi.

Cartographier le carburant

Autour du navire échoué, œuvrent aussi deux bateaux spécialisés dans la lutte contre la pollution à nettoyer les restes d'hydrocarbures. L'Unité de gestion du modèle mathématique de la Mer du Nord (UGMM) s'attelle quant à elle à cartographier le carburant encore présent en mer.

Bart Tommelein s'active entre-temps à récupérer une partie de la facture du sauvetage. Lundi après-midi, les services fédéraux du Transport maritime et du Milieu marin s'entretiendront avec le cabinet du secrétaire d’État afin de discuter d'éventuelles suites juridiques.

Le navire comprenait près de 500 tonnes de mazout à bord.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK