Flandre: Jan Jambon maintient les coupes budgétaires dans la culture

Jan Jambon, le ministre président flamand n’en démord pas. Il y aura bien 6% de réduction des subsides de fonctionnement dans le secteur culturel et jusqu’à 60% pour les subsides par projets dès l’an prochain. Jan Jambon était attendu ce matin en commission du Parlement flamand pour présenter cette décision. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’atmosphère était particulièrement tendue et qu’il y avait beaucoup d’agitation dans les couloirs. Le secteur de la culture très choqué de ces coupes sombres dans les budgets, s’était mobilisé en force. Plusieurs centaines de personnes manifestaient devant le bâtiment.

Jan Jambon accepte tout juste de débattre avec le secteur de ce qu’il appelle "une meilleure répartition des efforts" demandés à la culture. Mais pas question de revenir sur l’ampleur des efforts. Tous les secteurs subsidiés sont touchés de la même manière et il considère que ces coupes n’étoufferont pas la créativité. "Nous serons plus sélectifs, mais ceux qui excellent recevront encore des possibilités de croître".

Un message qui ne passe pas du côté des manifestants, ni du côté de l’opposition. Pour Katia Segers, députée SPA, Jan Jambon a un autre objectif que budgétaire : "La culture ne représente que 1% du budget flamand et faire encore des économies en plus, c’est inacceptable. Mais il y a plus, dit-elle, ce sont aussi les choix que Jan Jambon fait qui sont inacceptables, car il va épargner sur les projets pour les jeunes artistes".
 

Journal télévisé 12/11/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK