Zeebruges: port de marée et nouvelle écluse pour 675 millions d'euros

Un porte-conteneurs arrive à Zeebruges
Un porte-conteneurs arrive à Zeebruges - © ERIC LALMAND (archives belga)

Les autorités flamandes, division Accès maritime, vont mener de grands travaux entre 2012 et 2022 dans l'arrière-port de Zeebruges. L'objectif est de démolir l'ancienne écluse Visart, âgée de près de 100 ans, et d'en construire une nouvelle, vers l'intérieur des terres, juste devant le site de Carcoke.

Une partie de l'arrière-port sera transformée en port de marée. Ces travaux coûteront 675 millions d'euros et auront un impact important sur la mobilité à Zeebruges. Pour le moment, l'avenue qui longe le littoral et le tram de la Côte passent sur cette écluse. A terme, ceux-ci passeront dans un tunnel.

Les plans ont été présentés lundi soir à 400 habitants de Zeebruges et des villages environnants. Dans la salle, ce sont surtout les riverains du quartier de la gare qui se sont montrés inquiets. L'écluse est en effet située à proximité de ce quartier et l'avenue du littoral ainsi que le tram de la côte devront être déviés à-travers celui-ci. Les riverains craignent des expropriations.

"L'ancienne écluse Visart doit être remplacée car elle ne peut plus accueillir la navigation commerciale. L'arrière-port s'est également développé. Il a donc été décidé de démolir l'ancienne écluse Visart et d'en construire une nouvelle, plus grande, vers l'intérieur des terres, à hauteur du site de Carcoke. Un port de marée verra le jour, ce qui permettra de réactiver la plus vieille partie du port. Les anciens docks seront comblés et les terrains seront principalement utilisés pour les trafics intra-européens", a indiqué le président du port, Joachim Coens.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK