Yvoir: le "pacte des perdants" a volé en éclats, Patrick Evrard endosse le maïorat

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'à Yvoir, "l'après-élections" a été fort agité...
Le moins que l'on puisse dire c'est qu'à Yvoir, "l'après-élections" a été fort agité... - © Google Maps

Les élections communales ont livré leur lot de surprises en province de Namur et ce, jusqu'à la dernière minute… Lundi était la date limite pour déposer les pactes de majorité. Et à Yvoir, "l'après-élections" a été fort agité...

Après un premier pacte de majorité conclu entre la Liste du Bourgmestre et EPY, 150 citoyens avaient manifesté devant la maison communale pour dénoncer ce qu'ils appelaient un "pacte des perdants". Le leader de la liste EPY avait même reçu des menaces.

Et puis, finalement, fin de semaine dernière, cette courte majorité avait volé en éclats à cause du départ d'un élu. Résultat : la Liste du Bourgmestre s'allie avec le grand gagnant des élections, l'ancienne opposition de la liste La Relève.

Son leader Patrick Evrard devient donc bourgmestre et joue la carte de l'apaisement. "Je pense très sincèrement que cette mandature démarre bien puisqu'elle correspond d'une certaine façon aux attentes d'une grande partie de la population, vu qu'il s'agit d'une majorité extrêmement confortable en termes de nombre de sièges et donc, de nombre d'électeurs représentés, qui avaient fait le choix de l'une des deux listes. D'autre part, il est vrai que les représentants de ces deux listes au sein du collège, comme du conseil, se connaissent bien. On peut ajouter qu'il y a également un avantage à avoir une majorité de ce type-là. A savoir le fait qu'elle repose sur une certaine expérience, connaissance des dossiers communaux de l'intérieur. Ce qui est appréciable."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK