Yusen Logistics: blocage de la maison-mère à Anvers par les travailleurs de Courcelles

Yusen Logistics : blocage de la maison-mère à Anvers
Yusen Logistics : blocage de la maison-mère à Anvers - © Tous droits réservés

Une petite centaine de travailleurs de Yusen logistics bloque depuis tôt ce matin les entrées de la maison-mère à Melsele à Anvers.

Yusen Logistics, installé à Courcelles, est un sous-traitant de Caterpillar Gosselies mais, contrairement à Caterpillar, les travailleurs commencent ici à peine les négociations sociales dans le cadre d'un plan de licenciement collectif. Ils ne savent toujours pas exactement quand leur usine fermera ni quel sera le montant exact des primes. Pour l'instant, les chiffres annoncés sont ridicules disent-ils: 4000 euros brut de prime de départ plus 1000 euros brut de prime par année d'ancienneté. L'exaspération est à son comble, d'où cette action de blocage du site anversois.

Francisco Mateo est délégué CSC: "Quand on voit que ça avance bien chez Caterpillar et que les travailleurs vont partir avec une belle prime, on est consternés. Ils nous ont demandé le soutien des sous-traitants, et on a toujours été là pour eux. Mais maintenant, nous sommes abandonnés de tout le monde! C'est pour cela que nous bloquons les accès de l'usine de Mersele. Nous ne laissons entrer ni sortir personne... sauf le directeur général qui est entré dans l'usine vers 07h00! Il a été très surpris de nous voir !".

L'action est prévue pour 48 heures et pourrait s'étendre aussi au site d'Herentals. Selon Francisco Mateo encore: "Nous privilégions toujours le dialogue à la violence, mais là, la direction doit comprendre que nous ne sommes pas des moutons, et que nous ne nous laisserons pas faire!".

Les barrages seront levés si les négociations avancent disent les syndicats, qui mènent l'action en front commun.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK