Y a-t-il trop d'éoliennes à Ciney ?

Actuellement, on dénombre une quinzaine d'éoliennes sur le territoire de la commune de Ciney (illustration).
Actuellement, on dénombre une quinzaine d'éoliennes sur le territoire de la commune de Ciney (illustration). - © DR

Actuellement, on en dénombre une quinzaine sur le territoire de la commune. Mais ce chiffre pourrait doubler dans quelques années. Si tous les projets en cours aboutissent du moins.

S'il y a tant d'éoliennes dans la région, ce n'est pas un hasard : Ciney est situé en quelque sorte dans un triangle d'or pour ce type d'installation. Triangle formé par l'autoroute E411, la nationale 4 et la route Charlemagne. Un territoire de quelques km², propice aux éoliennes, explique Fawaz Al Bitar, directeur général d'Edora, la Fédération des industries des énergies renouvelables.

"Le gouvernement wallon a décidé de promouvoir l’installation éolienne près des axes autoroutiers, se disant qu’il y avait déjà une nuisance créée par l’autoroute… Et donc, le bruit engendré par les éoliennes pourrait être couvert par celui des voitures."

Ce n'est évidemment pas la seule explication. Ciney est aussi une zone agricole bien exposée aux vents.

La nouvelle majorité communale est un peu mal prise. "La commune est bien sûr ouverte aux principes des énergies renouvelables. Nous pensons que c’est une obligation, au moins au niveau moral pour le futur, commente Laurence Daffe échevine de l'Energie. Mais en ce qui concerne l’éolien, on ne peut pas laisser faire tout et n’importe quoi, n’importe comment ! Nous regrettons d’ailleurs qu’il n’y ait pas une cartographie claire et bien organisée au niveau de la Région wallonne."

La commune dénombre six nouveaux projets sur son territoire. Les producteurs d'électricité se pressent au portillon : Luminus, Engie, Eneco mais aussi le groupe Colruyt qui veut construire quatre éoliennes à Sovet, au bord de l'E411.

La commune a décidé d'organiser une réunion d'information sur tous ces nouveaux projets ce mercredi soir à 20h00 au théâtre communal de Ciney.