Xavier Van Dam, le meurtier présumé de Wivinne Marion, est renvoyé devant la Cour d'Assises

En octobre 2019, des centaines de personnes s'étaient réunies à Godinne pour rendre hommage à Wivinne Marion
En octobre 2019, des centaines de personnes s'étaient réunies à Godinne pour rendre hommage à Wivinne Marion - © Belga

La décision ne faisait plus beaucoup de doute mais cette maintenant officiel : le meurtrier présumé de Wivinne Marion, Xavier Van Dam, est renvoyé devant la Cour d'Assises. La Chambre des mises en accusation de Liège a rendu son arrêt ce matin. Le procès devrait se dérouler avant la fin de l'année. 

Pour rappel, Wivinne Marion, une pédiatre de 42 ans, a été tuée le 1er novembre 2018 alors qu'elle faisait son jogging à Boninne. Xavier Van Dam (31 ans) a été surpris en flagrant délit en train de jeter sa voiture dans la Sambre, avec le corps de la victime cachée dans le coffre. Un témoin dit aussi l'avoir vu en train d'agresser Wivinne Marion deux heures plus tôt au bord de la route, avant de mettre sa victime dans le coffre et de s'enfuir en voiture.

Ces éléments de preuve sont plutôt accablants mais depuis le début de l'enquête Xavier Van Dam dit ne se souvenir de rien. "Ce n'est évidemment pas vrai, assène Marc Preumont, avocat de la famille de la victime. Il feint l'amnésie parce que son acte bestial est tout bonnement inexplicable, injustifiable."

L'accusé retrouvera-t-il la mémoire devant le jury d'Assises ? "J'en doute", déclare Marc Preumont. Devant la Cour d'Assises de Namur, Xavier Van Dam sera défendu par maître David Toussaint qui, à ce stade, s'abstient de tout commentaire. 

 

Images d'archives JT 31/03/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK