Woluwe-Saint-Pierre vend au plus offrant des épaves de voitures abandonnées en rue

Dans le lot, on retrouve carrément une Fiat 500 cabriolet (modèle après 2007).
Dans le lot, on retrouve carrément une Fiat 500 cabriolet (modèle après 2007). - © Woluwe-Saint-Pierre

Woluwe-Saint-Pierre met en vente une série d'épaves de voitures retrouvées sur la voie publique. Ce n'est pas la première vente du genre dans cette commune huppée de la Région bruxelloise. Régulièrement, les autorités locales décident de se débarrasser des véhicules abandonnés en rue et qui n'ont jamais été réclamés par leur propriétaire. Et si on pensait ce phénomène propre aux communes dites populaires, il n'en est rien.  

But en tout cas pour Woluwe-Saint-Pierre : vider un garage communal qui peut très rapidement se retrouver encombré de carcasses hors d'usage et faire rentrer quelques sous dans les caisses. La vente actuelle porte sur cinq voitures et une moto. Des vieux modèles qui crachent des nuages de CO2? Pas nécessairement! Une Fiat 500 cabriolet dernier modèle (après 2007) se retrouve ainsi dans le lot au côté de trois Peugeot, une VW et une moto Honda. L'italienne de couleur blanche présente un souci : le côté droit est sérieusement abîmé. Un défaut dont la réparation a été "estimée à 3000 euros" par la commune. Une récupération est donc possible. Pour les autres voitures à écouler, elles devraient faire le bonheur des carrossiers et revendeurs de pièces détachées d'occasion.

Montant minimum: 250 euros

Les véhicules "sont vendus dans l’état où ils ont été trouvés, bien connu des acheteurs, et en l’absence des documents du véhicule, pour un montant minimum de 250 euros", précise Woluwe-Saint-Pierre qui cédera chaque véhicule au plus offrant. A charge ensuite pour le nouveau propriétaire de faire passer le contrôle technique. Les offres peuvent être remises jusqu'au 26 août au Département Espace public de Woluwe-Saint-Pierre.

D'autres autorités publiques procèdent aussi à des ventes du même type. Au travers de son Fin Shop, le SPF Finances vend régulièrement des automobiles saisies lors d'opérations judiciaires. Ici également, il est question de vente au plus offrant d'un véhicule à acheter en l'état et sans garantie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK