Woluwe Saint-Pierre: Francis Delpérée élu président du conseil communal

Son élection par 19 "oui" et 14 "non" tout comme celle du Vice-président, le FDF Michel Vandercam, a été obtenue après une première passe d'armes entre les formations de la nouvelle majorité Woluwe+ tendance cdH, FDF-IC, Gestion communale et Ecolo et la Liste du Bourgmestre sortant Willem Draps (MR).

La majorité (19 élus sur 33) a obtenu par un vote à main levé une modification de l'ordre du jour pour installer Francis Delpérée dans ses nouvelles fonctions séance tenante, après les prestations de serment des conseillers et avant celles des échevins.

But manifeste de la manoeuvre: écarter d'emblée le bourgmestre sortant Willem Draps de la présidence du conseil selon une possibilité qui est désormais offerte de faire présider la séance par un conseiller et non plus par le maïeur.

A la suite du recours introduit au Conseil d'Etat par Willem Draps au sujet du déroulement du vote électronique dans la commune, celui-ci reste bourgmestre en titre jusqu'à l'arrêt de la Haute instance. Benoît Cerexhe (cdH), candidat pour lui succéder devra donc patienter durant plusieurs semaines.

Le nouveau recours de Draps est celui d'un "mauvais perdant", juge Cerexhe

Le dernier recours du bourgmestre sortant de Woluwe-Saint-Pierre, Willem Draps (MR), contre certains de ses adversaires de la nouvelle majorité communale pour dépenses électorales excessives confirme qu'il est mauvais perdant, a affirmé vendredi soir le ministre bruxellois Benoît Cerexhe.

Willem Draps (MR) a annoncé vendredi le dépôt d'un nouveau recours devant le collège juridictionnel de l'arrondissement de Bruxelles, cette fois pour violation de la loi sur les dépenses électorales, dans le chef de certains de ses adversaires, membres de la nouvelle majorité.

D'après lui, plusieurs de ceux-ci, appartenant à la nouvelle coalition (Woluwe +, tendance cdH, FDF, Ecolo, Gestion communale) dont Benoît Cerexhe, ont bénéficié de photos dans le périodique "Vivre à Woluwe" créé en vue des élections.

"Cela devient pathétique et relève du comportement d'un mauvais perdant. La publication dont question a été créée par l'ancien rédacteur en chef du journal communal. J'ignore dans quel roman M. Draps a dénombré autant de photos imputables à des dépenses électorales", a commenté Benoît Cerexhe.

De son côté l'échevin cdH, Damien De Keyser, lui aussi réélu, a été plus virulent: "M. Draps a le même comportement que celui qu'il reprochait en 2007 à son prédécesseur Jacques Vandenhaute. Il disait alors que cela relevait de la psychiatrie. Qu'il aille alors se faire soigner...".

D'après Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK