Woluwe-Saint-Pierre: fin de règne pour la Liste du Bourgmestre

Woluwe-Saint-Pierre: fin de règne pour Willem Draps
2 images
Woluwe-Saint-Pierre: fin de règne pour Willem Draps - © Belga

La liste de Willem Draps arrive en tête, avec 36,3%, mais les opposants au maïeur libéral sortant ont fait bloc pour reléguer Willem Draps dans l’opposition. Classée deuxième, avec 25,6% des voix, la liste "Woluwé +" emmenée par le cdH Benoît Cerexhe a fait le forcing pour détrôner Willem Draps.

Benoît Cerexhe devrait donc quitter son poste actuel de ministre régional pour prendre l’écharpe maïorale de Woluwe-saint-Pierre, en décembre prochain. La députée régionale Céline Frémault devrait probablement reprendre son porte-feuille ministériel. À Woluwe, Benoît Cerexhe devrait former une majorité avec la liste Gestion Communale de Dominique Harmel, qui souhaitait également du changement dans cette commune libérale de longue date. Quant à l’ancien bourgmestre déchu de ses fonctions pour dépassement des dépenses électorales en 2006, Jacques Vandenhaute, il y a comme un parfum de revanche. Inscrit sur la liste "Gestion Municipale", l’octogénaire devenu ennemi juré de Willem Draps doit savourer le renversement de majorité.  

Mais l’éviction de Willem Draps est sans doute aussi la conséquence du divorce MR-FDF, de dissensions entre libéraux, et du manque de popularité de Willem Draps lui-même. Le FDF appuyé par "IC"  (13,9%) doit aussi se réjouir du sort des libéraux. L’ambiance dans le futur conseil communal s’annonce électrique.

Willem Draps déplore le renvoi de sa liste dans l'opposition et la duplicité du cdH

Le bourgmestre sortant de Woluwe-Saint-Pierre, Willem Draps (MR), a déploré lundi le rejet de sa formation dans l'opposition à la suite, selon lui, de la constitution d'"une majorité hétéroclite" de quatre partis - Ecolo, cdH, FDF et GC - qui s'est regroupée pour dégager une très courte majorité."Cette alliance comprend une liste qui a connu un échec électoral cuisant et dont, si l'on en croit la presse, un des deux élus risque d'être renvoyé en correctionnelle prochainement", a-t-il commenté, faisant allusion à la Liste Gestion Communale dont un des candidats élu est son prédécesseur à la tête de la commune, Jacques Vandenhaute.

Willem Draps estime avoir répondu aux conditions qu'il s'était fixées durant la campagne électorale en vue d'une candidature à la fonction de bourgmestre: obtenir le plus grand nombre de sièges pour la liste qu'il conduisait, et obtenir le meilleur score sur cette liste.

La Liste du Bourgmestre a obtenu plus de 36% des voix, ce qui en a fait de loin la première formation de la commune avec 14 élus, contre 9 pour le cdH, a-t-il rappelé.

Pour Willem Draps, on peut se poser la question des motivations d'une coalition "de bric et de broc aux visions divergentes, sinon contradictoires, formée dans le seul but d'assouvir des ambitions et des rancoeurs personnelles, et qui constitue un véritable déni de démocratie".

Il s'en est pris à la "duplicité du partenaire cdH et de Benoît Cerexhe en particulier, qui s'étaient engagés à poursuivre la majorité sortante". Cela en dit long, selon lui, sur la confiance que les électeurs peuvent avoir sur les engagements et les promesses de cette liste qui a sciemment menti à l'électeur.

Jean-Claude Hennuy

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK