Woluwe: la station de métro Alma et ses abords à l'UCL bientôt classés

La station de métro Alma, inaugurée en 1982, représente une forêt.
13 images
La station de métro Alma, inaugurée en 1982, représente une forêt. - © Karim Fadoul

Si l'on se réfère au registre des bâtiments protégés en Région bruxelloise, ce serait une première! La station de métro Alma, sur le site de l'UCL à Woluwe-Saint-Lambert et ses abords filent vers un classement. Jamais une station de métro de la STIB n'a bénéficié d'une mesure de protection.

Le 29 mars dernier, le gouvernement bruxellois a pris acte d'une demande émanant de la Commission royale des Monuments et Sites. Pour la commission, il faut "faire reconnaître pleinement la valeur patrimoniale exceptionnelle de l’œuvre" des architectes belges Simone et Lucien Kroll. Avec leurs collaborateurs au sein de leur Atelier Simone et Lucien Kroll, ils ont imaginé et fait réaliser cet ensemble social et résidentiel du campus universitaire entre 1969 et le début des années 80.

Patrimoine majeur

Concrètement, ce sont six entités de bâtiments, qui longent la ligne de métro, qui sont proposés au classement. "Cet ensemble fait partie du patrimoine majeur de la Région, de par son importance historique et esthétique", appuient les Monuments et Sites. "Il a été salué par la critique internationale dès sa création, pour l’originalité de sa démarche de conception (architecture participative et en principe évolutive). Il constituait une réponse à la rigidité de l’architecture fonctionnaliste dominante, dans la foulée du mouvement contestataire de mai 1968. L’architecte Lucien Kroll compte parmi les quelques architectes belges bénéficiant d’une réelle notoriété internationale, en particulier grâce à ce projet."

Lucien et Simone Kroll sont des architectes du chaos assumé, qui divise. Les pourfendeurs du style Kroll sont aussi nombreux que les admirateurs. Mais particularité, lors de la conception du projet Alma, les Kroll ont travaillé sur le mode participatif en réunissant des étudiants à intervalle régulièrement pour collecter leurs idées autour de leur cité universitaire.

La station de métro et la promenade

Parmi ces six entités, il y a, tout d'abord, la station de métro et la promenade de l'Alma. Cette station de la ligne 1, inaugurée en 1982, n'est pas qu'une structure de béton: elle représente une forêt, avec ses arbres en forme de piliers et ses clairières. Le plafond, coloré, donne l'illusion d'un feuillage d'automne. 

La Maison médicale "Mémé"

Située le long de la rue Martin V, la Maison médicale dite "Mémé" doit son nom au Cercle des étudiants, occupant une partie du bâtiment, aux côtés des studios et appartements. Avec sa façade en verre, elle s'impose sur le campus.

 

La Mairie, l'école Chapelle-aux-Champs et sa cour de récréation

Le campus de l'UCL accueille également une école fondamentale. Les cris d'enfants résonnent d'ailleurs sur l'ensemble du site lorsqu'ils sortent en récréation. Quant à la Mairie, qui accueille des services administratifs - d'où son nom - et des appartements, elle se présente comme un château dont les éléments semblent avoir été emboîtés les uns sur les autres. 

Le restaurant universitaire

Le restaurant "Martin V", ce sont d'abord des verrières qui laissent entrer la lumière dans l'espace self-service qui peut accueillir 500 places. Le "Martin V" abrite aussi des cercles étudiants et des salles de séminaires.

Le Bâtiment œcuménique, le patio et le petit restaurant

Le Bâtiment œcuménique rappelle la source chrétienne du campus de l'UCL Woluwe. Y sont notamment organisées des messes à l'attention des étudiants. 

Après avoir pris acte de la demande des Monuments et Sites, le gouvernement bruxellois va désormais consulter les parties impliquées: la STIB, la commune de Woluwe-Saint-Lambert et évidemment l'Université catholique de Louvain, propriétaire. L'archictecte Lucien Kroll a lui déjà été consulté. Mais à ce stade rien n'est encore décidé. "Le gouvernement ne s’est pas prononcé ici sur le fond de la demande", précise le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort (PS), en charge de l'Urbanisme et du Patrimoine. Un classement dans un moyen terme aura des incidences. En cas de chantier de rénovation, des autorisations spéciales devront être sollicitées auprès des Monuments et Sites afin de respecter l'architecture. En contrepartie, un financement public sera possible.

La station en cours de rénovation

A noter que la STIB avec Bruxelles Mobilité procèdent actuellement à la rénovation de la station de métro Alma. "La station fait actuellement l’objet d’un réaménagement global qui comprend la mise en évidence de l’architecture atypique, l’adaptation aux personnes à mobilité réduite, la mise aux normes des escalators et la création de deux nouvelles entrées/sorties pour l’évacuation de la station et améliorer l’accessibilité à la station", précise Bruxelles Mobilité. "La signalétique générale aux voyageurs sera améliorée y compris celle qui concerne les personnes malvoyantes. Des interventions ponctuelles au niveau de l’étanchéité seront également effectuées." Le chantier a débuté en juin 2017 et doit se terminer à la mi-2019. 

Contacté par la RTBF, Lucien Kroll, 91 ans, exprime sa fierté quant à cet éventuel classement. D'autant plus qu'à l'époque, "les autorités de l'université envisageaient de raser les bâtiments après 10 ans." "Il est urgent de rénover les bâtiments en dehors de la station de métro car ils n'ont fait l'objet d'aucune attention depuis 45 ans", regrette Lucien Kroll. "Il y a des problèmes d'humidité, les châssis en bois s'effritent..."

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK