Wépion: le restaurant "Chez Chen" condamné pour fraude fiscale

Il s'agit bien de la SPRL "Chez Chen", à Wépion, qui fait l'objet d'une condamnation. Pas son homonyme dans le centre-ville de Namur.
Il s'agit bien de la SPRL "Chez Chen", à Wépion, qui fait l'objet d'une condamnation. Pas son homonyme dans le centre-ville de Namur. - © Google Maps

"Chez Chen" est une institution dans le Namurois. Installé en bord de Meuse, à Wépion, il est considéré comme l'un des meilleurs endroits de la région pour déguster la cuisine chinoise.

Pourquoi cette condamnation ? Parce que les bénéfices générés par le restaurant n'étaient pas déclarés, en tout cas pas entièrement.

L'histoire commence en 2012 : les deux gérants, qui forment un couple, possèdent à ce moment-là des comptes au Luxembourg sur lesquels ils déposent régulièrement des sommes d'argent assez importantes en liquide. Un jour, on leur demande des précisions sur la provenance de ces fonds. Ils stoppent alors leur relation avec la banque et transfèrent l'entièreté des fonds vers la Chine. De quoi éveiller la suspicion de la CTIF… La cellule de traitement des informations financières donne l'alerte, la police judiciaire de Namur ouvre alors une enquête qui aboutit six ans plus tard sur cette condamnation pour blanchiment d'argent et de fraude fiscale. Seule la prévention d'abus de bien sociaux n'a pas été retenue par le tribunal correctionnel de Namur.

Au final, ils écopent d'une peine de 10 mois de prison avec un sursis pour trois ans, mais aussi d'une lourde amende et une confiscation à hauteur d'un million d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK