Waterloo : une boutique entièrement dédiée aux Playmobils

Dans le passage Wellington (Waterloo), depuis le mois de septembre, une boutique éphémère saute inévitablement aux yeux du passant.

"Les Petits Mondes d’Ivy-Rose" est un magasin spécialisé dans les Playmobils et les Legos. La différence avec un magasin de jouet traditionnel ? Le propriétaire, Cédric Evrard, y propose tout d’abord des Playmobils customisés.

En partant d’éléments d’usine existants, il moule et peint lui-même le reste, pour créer des figurines que la marque ne produit pas.

Ainsi, on retrouve des personnages de sagas cinématographiques (Harry Potter, Batman, le Seigneur des Anneaux), des personnages historiques (Napoléon, Neil Armstrong) ou encore des héros de bande dessinée (Astérix, Lucky Luke). Des figurines qui demandent des heures de travail et peuvent se vendre jusqu’à 80€ pièce, principalement auprès de collectionneurs.

3 images
Vous ne rêvez pas : la saga Harry Potter existe en version Playmobil © Tous droits réservés

"Cependant je dirais que le cœur de mon métier, c’est la vente au détail", explique l’ancien photojournaliste, qui a également un magasin chez lui, à Saint-Hubert (Province de Luxembourg). C’est bien là l’autre originalité de son commerce : la possibilité d’acheter des Playmobils et des Legos classiques à l’unité.

Des jouets généralement issus de boîtes endommagées, que les marques ne veulent plus envoyer aux distributeurs traditionnels, et que Cédric récupère donc. "Les clients achètent juste le personnage ou la pièce qu’ils veulent, sans carton ni emballage, ce qui est à la fois écologique et économique."

Une idée qui lui est venue en constatant que sa fille ne jouait en général qu’avec un tiers des éléments d’une boîte, et qui semble répondre aux attentes de beaucoup de gens. "J’ai acheté 10 Playmobils neufs pour 10 euros, ce qui est très intéressant ", témoigne Nordine, venu faire plaisir à sa fille. "Contrairement à ce qu’on pourrait croire, 65% de ma clientèle sont des adultes, glisse Cédric Evrard. On retrouve des écoles et des psychothérapeutes, mais aussi des créateurs de bijoux, des artisans et des artistes. Aujourd’hui, le Playmobil est plus qu’un jouet, c’est un objet d’art indémodable."

3 images
La possibilité d'acheter des figurines et des éléments à l'unité séduit beaucoup de familles © Tous droits réservés

Le pop-up store de Cédric devrait quitter Waterloo à la mi-février, probablement pour se déplacer dans une autre ville. "Nous allons par ailleurs essayer de nous lancer dans l’e-commerce, d’autant que j’ai des clients espagnols, français ou encore allemands."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK