Waterloo 1815: une reconstitution grandiose

Le début des festivités, c'était vendredi soir avec un spectacle pyrotechnique sur la butte du Lion.

 

Temps fort également des festivités, c'est la reconstitution dimanche matin. Un événement de grande ampleur, pas facile à organiser, explique le coordinateur, Cédric Monnoye : "On ne conçoit pas les choses de la même manière du point de vue artistique. Vous n'avez pas de possibilité de coulisses, donc tout ce passe à vue pour les gens. Par exemple, ça a été une grosse difficulté avec l'ensemble des reconstituants, ils sont quand même 3000, comment va-t-on faire pour les faire arriver sur le champs de bataille sans que ce soit trop long pour les gens ? Il faut bien les placer un moment donné sur le champ de bataille. Il n'y a pas non plus de loges, donc ces 3000 reconstituants il faut qu'ils arrivent de leur bivouac. C'est toutes sortes de bêtises dans ce genre là, mais ça demande une logistique bien différente".

Jouer en plein air, un spectacle grandiose

"Pour donner une référence aux gens, nous allons jouer sur plus ou moins huit terrains de football. C'est quand même exceptionnel comme étendue de spectacle avec 12 000 personnes en tribune, autant debout et on espère encore plus. Donc c'est vraiment un spectacle assez exceptionnel, qu'on ne peut offrir que dans le cadre du plein air".

Renseignements sur le site www.waterloo1815.be

La ville bloquée

Mais un tel événement risque de perturber la circulation, voire de bloquer la ville. Dès vendredi, les conséquences sur la mobilité s'annoncaient déjà difficiles pour les automobilistes. Pour les personnes qui ne comptent pas se rendre aux festivités, mieux vaut éviter le coin. Les spectateurs qui souhaitent, eux, se rendre à la reconstitution devront s'armer de patience.

12 000 places de parking sont prévues autour du site et des bus des TEC quitteront la gare de Braine-l'Alleud toutes les demi-heures vers le champ de bataille.

En pratique

Les sorties 25 et 26 sur le Ring venant de Ittre vers Bruxelles sont fermées. Venant de Bruxelles, il faut emprunter la sortie 25. Venant de Ittre ce sera la sortie 24.

La N5 Bruxelles-Charleroi sert de parking et est fermée à la circulation entre Mont-Saint-Jean et Genappe. Les automobilistes venant de Bruxelles par la N5 doivent donc bifurquer au rond-point de Mont-Saint-Jean. Ceux venant de Charleroi par la N5 doivent bifurquer à Genappe en empruntant la N25 en direction de Nivelles puis sortir à "Promelles" avant de passer par Lillois.

La sortie Waterloo de la N25 est coupée à la circulation tout le week-end.

Colette Jaspers avec Patrick Michalle

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK