Wasseiges: bientôt une porcherie de 4000 bêtes?

Wasseiges: bientôt une porcherie de 4000 bêtes?
Wasseiges: bientôt une porcherie de 4000 bêtes? - © RTBF

Une porcherie de 4000 bêtes pourrait voir le jour prochainement à Wasseiges, à la frontière avec la province de Namur. L'enquête publique concernant ce projet s'achève ce lundi. Cette porcherie, c'est une idée de la famille Minne, des agriculteurs qui possèdent déjà une exploitation similaire à Perwez. Les Minne ont déposé une demande de permis unique. Ils envisagent de s'installer près du village d'Acosse, dans la campagne hesbignonne. Ce qui provoque une levée de boucliers de la part de plusieurs riverains qui reprochent au projet un certain gigantisme. Une quarantaine de remarques ont été déjà déposées à la maison communale. Le bourgmestre doit décider d'octroyer ou non le permis avant la fin août.

Le terrain destiné à la future porcherie est isolé au milieu des champs, à environ 800 mètres des premières maisons du village d'Acosse, un terrain situé au dessus de la nappe phréatique. "L'endroit n'est pas trop mal choisi" explique Joseph Haquin, le bourgmestre de Wasseiges. "C'est quand même dans la campagne. Mais le problème qu'il pourrait y avoir, c'est que ça se trouve à l'intérieur d'une zone de captage". La commune veut attendre l'avis de la Société Wallonne des Eaux avant de se prononcer pour ou contre le projet.

Anne Barnich, elle, habite depuis 13 ans le village d'Acosse. Cette enseignante fait partie des riverains les plus opposés à la porcherie. Outre le risque de pollution des eaux souterraines, elle pointe du doigt les habituelles nuisances de ce qu'elle appelle une usine à cochons: "Il y a les poussières, les bactéries qui rôdent dans les installations. Il y a le lisier qu'il va falloir répandre. Il y a le charroi surtout qui va être très important sur une petite route de campagne. Il y a la dévaluation immobilière. Il y a aussi évidemment les odeurs, même si on nous assure que ça va être très limité". Selon Anne Barnich, il y a toujours de la place pour élever des cochons à la campagne, "mais il faut le faire avec des règles bien précises, en respectant la vie des animaux et en respectant la vie des gens".

En tout cas, aujourd'hui, en Hesbaye, la commune rurale de Wasseiges ne compte plus aucune porcherie.

 

E. Dagonnier

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK