Waremme: des changements en matière de stationnement et de mobilité

Disparition du stationnement alterné par quinzaine et apparition de quelques sens uniques limités à Waremme dès le 1er août
Disparition du stationnement alterné par quinzaine et apparition de quelques sens uniques limités à Waremme dès le 1er août - © Montage RTBF (avec Google maps)

A Waremme des changements entrent en vigueur le premier août en matière de mobilité. Fini le système du stationnement alterné par quinzaine dans l'agglomération. La Ville anticipe ainsi une mesure préconisée par le Fédéral. Elle a également décidé de créer des SUL dans plusieurs rues à sens unique. Les SUL sont, rappelons-le, des "sens uniques limités", limités aux véhicules motorisés et ne s'appliquant donc pas aux cyclistes.

Pour l'entrée en application de ces nouveautés, la signalisation va évidemment être changée. La disparition du stationnement alterné nécessitera aussi des aménagements dans certaines rues et un changement d'habitudes pour certains Waremmiens.

Vincent Mignolet, échevin de la mobilité de la Ville de Waremme: "Nous allons informer les gens par des toutes-boîtes dans les rues où on va modifier ce système de stationnement et également où on va le fixer avec des panneaux et du marquage au sol. Et d'autre part, une information plus globale, rappelant les règles du code de la route, les changements pratiqués, via un triptyque distribué dans les commerces, dans les écoles, à la rentrée scolaire, mais également dans tous les services publics accessibles aux personnes." 

La Ville de Waremme a également décidé de revoir la signalisation des parkings publics gratuits. "Nous voyons que beaucoup de gens méconnaissent l'existence de certains parkings dans l'hypercentre.", explique Vincent Mignolet, "Nous avons 1100 places de parking gratuites hors voirie. On veut matérialiser un cheminement avec des codes couleurs et en indiquant sur les panneaux le temps nécessaire à un piéton pour se rendre de ce parking vers le centre."

Les automobilistes ne sont pas les seuls concernés. Des mesures ont aussi été prises pour favoriser la mobilité douce. Des sens uniques limités sont créés pour permettre aux cyclistes de les emprunter à contresens. Par ailleurs, la circulation sur certains chemins de campagne va être limitées à certains usagers. Vincent Mignolet: "Nous avons toute une volonté de développer un cheminement de 65 kilomètres qui englobent notamment des cheminements agricoles. Des panneaux seront également placés pour réserver l'accès de ces chemins à uniquement des véhicules et aux usagers lents."        

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK