Waremme: Décès de Julien Van Hoorde, cheville ouvrière de Cap 48

Nous venons d'apprendre le décès de M. Julien Van Hoorde, 82 ans, vice-président du conseil d'administration et précédemment administrateur délégué du centre Jean Théwis de Geer. Ce service d'accueil de Jour pour adultes déficients mentaux modérés a vu le jour en 1986. Julien Van Hoorde était très impliqué dans l'opération Cap 48 dans la région de Waremme.

"Il faisait du bien autour de lui"

"Son décès va laisser un grand vide, explique Jean-Marie Haling, administrateur délégué du centre Jean Théwis. "Il a consacré sa vie à aider les personnes défavorisées. Il était impliqué dans de multiples associations. Avec Mme Mimie Mathéi, ils avaient mis sur les fonds baptismaux le Centre Jean Théwis qui accueille aujourd'hui dix-huit bénéficiaires. Julien Van Hoorde faisait du bien autour de lui. Je retiens chez lui sa persévérance et sa motivation. Il arrivait toujours à ses fins en motivant les personnes qui gravitaient autour de lui".

"Une personne à qui on ne savait pas dire non"

Julien Van Hoorde était également membre du Lions Club de Waremme depuis 1981. Pierre Dumont, président du club est affecté par son décès: "Julien Van Hoorde, c'était un coeur, des poumons pour notre club. Il y a quelques jours, au lancement de la campagne de CAP 48, j'ai demandé à nos membres de se sublimer vu l'incapacité de Julien de s'en occuper cette année. Julien, c'était une personne à qui on ne savait pas dire non. C'était une courroie de motivation lorsque nous faisions quelque chose".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK