Wallonie: la forêt, source de revenus importante pour le secteur touristique

Wallonie: la forêt, source de revenus importante pour le secteur touristique
Wallonie: la forêt, source de revenus importante pour le secteur touristique - © FlickR/Frans de Wit

La forêt, qui couvre près d'un tiers du territoire wallon, occupe une place importante dans l'économie du sud du pays.  Non seulement au travers de l'exploitation du bois, mais le tourisme en forêt remporte également de plus en plus de succès.  La Wallonie axe d'ailleurs de plus en plus sa communication touristique autour de son patrimoine naturel.

La forêt de Saint-Hubert, c'est 52 000 hectares dans lesquels les touristes peuvent se promener sur des centaines de kilomètres de sentiers. 

La région est très prisée en automne, notamment lors du brame du cerf, comme l'explique Stéphanie Thiry, chargée de mission La Grande Forêt de Saint-Hubert "C'est la grosse période, on organise plus de 25 sorties pour écouter le brame du cerf, il y a plus de 1500 personnes qui participent à ces sorties encadrées.  Les restaurants, les chambres d'hôtes, les hôtels sont complets et d'ailleurs, c'est aussi la saison du gibier, donc pour les restaurants, c'est la bonne période".

Il y a quelques années, un abri y a été aménagé pour faciliter l'observation des animaux.  Il doit également permettre de canaliser les visiteurs de plus en plus nombreux. Pas uniquement les touristes wallons : "On a des touristes qui viennent de France, des Pays-Bas, du Luxembourg, les pays limitrophes, mais on a aussi des touristes chinois" rajoute Stéphanie Thiry.

Nous avons visité une chambre d'hôtes. Les propriétaires ont bien compris l'intérêt croissant des touristes pour les randonnées dans les bois : que ce soit dans les chambres ou dans le salon, la forêt est présente partout.  Des cartes pour les promenades ainsi qu'un GPS pour guider les touristes sont à disposition.  Les clients sont très demandeurs, comme l'explique Olivier Hermia, propriétaire de cette chambre d'hôte "Il y a au niveau des demandes à peu près trois quarts de nos visiteurs qui viennent, qui souhaitent aller en forêt".

La chambre d'hôtes n'a ouvert qu'en février dernier, mais affiche déjà régulièrement complet. Le lien étroit qu'elle entretient avec les forêts n'y est sans doute pas étranger.  Car les forêts sont de plus en plus mises en avant lors de campagne de promotion touristique. 

Les forêts d'Ardenne commencent d'ailleurs à être reconnues même à l'étranger : Frédérique Gatellier, chargée de mission Ressources Naturelles Développement: "On a plusieurs fois été sur des foires et salons présenter notre destination touristique.  Que ce soit dans le nord du pays, en Flandre, c'est le lieu de prédilection, c'est la forêt.  On est allés sur des salons en France, on a été très étonnés, mais les français viennent en Belgique pour la forêt".

Mais pour que la forêt reste un produit d'appel, il faut éviter qu'elle ne devienne une attraction touristique de masse.  C'est là tout le défi de son développement touristique en Wallonie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK