Walibi: le démontage de la grande roue a commencé

La grande roue à Walibi, amputée d'une partie de ses nacelles
2 images
La grande roue à Walibi, amputée d'une partie de ses nacelles - © Walibi

C'est une attraction historique et symbolique qui disparait peu à peu du paysage wavrien. Le démontage de la grande roue de Walibi a commencé dans la grisaille.

Nacelle par nacelle (il y en a 40), les ouvriers d'une société spécialisée dans ce type d'opération s'affairent depuis lundi. "C'est un vrai challenge", affirme la porte-parole de Walibi, Marie-France Adnet. "Démonter une attraction comme celle-là, qui culmine tout de même à 45 mètres de haut, cela va prendre facilement 3 semaines."    

Une seconde vie à l'étranger

Construite en 1979, la grande roue devrait connaitre une seconde vie. "Nous avons reçu beaucoup de candidatures d'acheteurs intéressés par l'attraction, dès que nous avons annoncé la fin de son exploitation", poursuit Marie-France Adnet.

Walibi a finalement vendu sa grande roue à un investisseur étranger, mais on n'en saura pas plus, ni sur le prix de la vente, ni sur sa destination finale. "Je peux juste vous dire qu'elle va quitter la Belgique et qu'elle sera remontée ailleurs."

Quelle attraction à la place de la grande roue?

Là aussi, c'est top secret. Si Walibi a choisi de faire disparaître les emblématiques nacelles de son parc, c'est précisément pour récupérer de l'espace.

Mais pour en faire quoi? Motus et bouche cousue. A ce stade, on doit se contenter d'un commentaire très officiel. "Nous souhaitons réaménager l'endroit et ainsi préparer le site à son développement futur. De nombreuses pistes sont en ce moment explorées." 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK