Waimes: un bistrot privé de label wallon car il ne serait pas francophone

"Le label ne peut pas vous être accordé car vous n'êtes pas situé en Wallonie de langue française". En lisant cette réponse à sa demande de label, Gerty Linnertz a d'ailleurs cru à une plaisanterie. Puis il a déchanté. "Même si Waimes est situé au cœur des cantons de l'est, Waimes est une commune francophone. De plus, on y parle régulièrement le wallon. Il faut savoir que dans les cantons de l'est, il y a deux communes francophones, ce sont les communes de Malmedy et de Waimes. J'ai le sentiment qu'il y a une profonde méconnaissance d'abord de notre histoire, de la géographie en général. Et je suis un peu choqué quand on s'occupe de culture, de tourisme, de distribution d'un label, qu'on n'ait pas une plus grande connaissance de la situation des différentes communes".

Pour la patron de "Chez Gerty", il n'y a aucun doute, son établissement mérite bien le label "bistrot de terroir": "Il va de soi que c'est un bistrot de terroir étant donné que nous travaillons la truite d'Ondenval, le jambon de Montenau, les produits d'Aubel. Nous travaillons la bière de Bellevaux, le formage de Thirimont ... tous produits qui sont très locaux. Et nous avons également un café de village, d'ailleurs le dernier qui se situe à Waimes".

La fédération horeca de Wallonie réexaminera son dossier à la mi-novembre, le temps peut-être d'ouvrir une carte de Belgique.

 

O. Thunus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK