Vote automatisé à Woluwé-St-Pierre: le tribunal se dit incompétent

Un système expérimental de vote automatisé était en test à Woluwé-Saint-Pierre (illustration).
Un système expérimental de vote automatisé était en test à Woluwé-Saint-Pierre (illustration). - © Belga

Des élus de la Liste du Bourgmestre MR de Woluwé-Saint-Pierre émettent des doutes au sujet du fonctionnement du système expérimental de vote automatisé, Smartmatic, utilisé le jour des élections. Ils demandent la désignation d'un expert indépendant. Ce lundi, le tribunal de première instance s'est déclaré incompétent pour examiner leur requête.

Selon des témoignages d'électeurs, le système de vote électronique testé le 14 octobre à Woluwe-Saint-Pierre s'est révélé défaillant. Il s'agit d'un système fonctionnant au moyen d'un écran tactile. Lorsqu'un électeur appuyait un peu trop longtemps sur la case "confirmer le choix de la langue", l'écran zappait automatiquement sur l'une des listes en compétition. Sans passer par l'écran présentant l'ensemble des listes disponibles.

Combien de fois ce type d'incident s'est-il produit ? Pourquoi s'est-il produit ? C'est le sens du questionnement des élus de la Liste du Bourgmestre Willem Draps. Ils se sont tournés vers le tribunal de première instance - en procédure d'urgence - pour obtenir la désignation d'un expert en informatique indépendant. Mais le tribunal a rejeté la demande.

Le juge s'estime incompétent pour examiner un litige de nature électorale. Cela relève du collège juridictionnel de la région de Bruxelles-Capitale. Les élus libéraux de Woluwe-Saint-Pierre ont déjà introduit une réclamation auprès de cette instance. Ils attendent dès lors sa décision.

Contacté par nos soins, Willem Draps affirme avoir reçu, depuis la médiatisation de l'affaire, des dizaines de témoignages d'électeurs attestant des dysfonctionnements des machines de vote. 

Philippe Carlot

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK