Voitures qui ne démarrent plus, portes de garage en panne… Que se passe-t-il à Maaseik?

Des voitures qui ne se ferment plus ou ne démarrent plus. Des portes de garage défectueuses ou encore les vitres de certains véhicules qui s’ouvrent et se referment de manière intempestive. Depuis quelques semaines à Maaseik, dans le Limbourg, ce genre de situation se multiplie, au grand désarroi des habitants.

Devant le nombre de plaintes de ses concitoyens, le bourgmestre Johan Tollenaere a fini par ouvrir une enquête. "Il y a quelques semaines, j’ai reçu un mail de quelqu’un qui m’a dit que sa porte de garage n’ouvrait pas et aussi des gens avec des voitures qui ne démarraient pas, explique-t-il. Et puis quelqu’un l’a posté sur Facebook, et d’autres personnes ont dit aussi qu’elles avaient le même problème."

Le principal coupable semble tout indiqué. La présence d’une tour radio dans la région serait à l’origine de ces désagréments. En effet, toutes les plaintes se produiraient dans un rayon de 500 mètres autour de cette tour qui transmet les signaux radio pour le DAB+. "J’ai pris contact avec l’IBPT à Bruxelles. Il y a un problème d’interférence de fréquences avec les portes et une ou deux marques de voiture", remarque Johan Tollenaere. Selon les informations relayées par Het Belang Van Limburg, l’Institut belge des services postaux et des télécommunications, qui attribue les fréquences radio, a fait savoir que certaines marques utilisant des récepteurs moins performants entraient en conflit avec le signal DAB+. 

Le bourgmestre espère "trouver une solution et que ça ne va pas durer encore quelques semaines", car "des gens ont peur parce qu’ils ne savent pas si leur porte de garage va rester fermée ou pas." L’IBPT lui a affirmé que le DAB+ était légal, et qu’il n’était pas question de retirer la tour radio. Ce sera aux personnes concernées de changer de voiture ou de porte de garage. Une adaptation qui pourrait coûter cher, et qui met Johan Tollenaere dans une position délicate : "Je ne crois pas que ce soit à moi, en tant que bourgmestre, de dire aux gens de faire des travaux. Ce n’est pas facile".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK