Voitures électriques : Bruxelles comptera 100 bornes publiques de recharge de plus d'ici l'été

Voitures électriques : Bruxelles comptera 100 bornes publiques de recharge de plus d’ici l’été
Voitures électriques : Bruxelles comptera 100 bornes publiques de recharge de plus d’ici l’été - © PATRIK STOLLARZ - AFP

Les ministres écologistes du gouvernement bruxellois, Alain Maron (Ecolo-Energie) et Elke Van Den Brandt (Groen-Mobilité), ne se montrent pas inquiets face aux difficultés qui pourraient surgir dans le développement du réseau de recharge de véhicules électriques dans la capitale.

Selon le premier, des techniques existent pour permettre la recharge rapide au départ du réseau 230 volts. Selon la seconde, Bruxelles comptera 100 bornes publiques de recharge supplémentaires d’ici l’été, et un réseau suffisant pour faire face à la demande actuelle.

A Bruxelles, 88% des voiries ne peuvent être équipées de bornes de recharge rapide pour voitures électriques. Le réseau n’est pas encore prêt, écrivent vendredi De Tijd et L’Echo.

Plusieurs particuliers et entreprises qui demandent un point de recharge pour une voiture électrique s’entendent dire par le gestionnaire du réseau Sibelga que le réseau de distribution de leur rue n’est pas adapté pour alimenter ce type de borne. Selon les deux quotidiens, il s’avère que 88% des rues de la capitale sont encore équipées de lignes 230 volts, au lieu des 400 volts mieux adaptés à des appareils de forte puissance comme les véhicules électriques. Certains modèles ne peuvent même pas être chargés sur le réseau monophasé 230 volts.

Abondant dans le sens de propos tenus par Sibelga, le ministre de l’Energie Alain Maron a relativisé vendredi cette analyse par la voix de son porte-parole.

Selon celui-ci, il y a des solutions techniques pour surmonter cette difficulté. Il est possible d’installer un transformateur sur une installation de 230 volts pour permettre l’installation de bornes de recharge rapide.

Qui plus est, ce procédé se révèle moins coûteux qu’un passage complet de réseau à 400 volts auquel il est toutefois procédé dans les quartiers où le réseau d’électricité est redéployé.

De son côté, Elke Van den Brandt (Groen) a fait savoir que d’ici l’été prochain, Bruxelles compterait 100 bornes de recharge publiques de plus que les 233, majoritairement privées.

A ses yeux, cela suffira pour faire face à la demande actuelle. Selon le cabinet de la ministre, Bruxelles n’a enregistré que 1000 immatriculations de voitures électriques l’an dernier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK