Voici les mutations futures du centre de Bruxelles

Premier changement, de taille: les voitures seront bannies de certains grands axes du centre. Pas d’autos sur un tronçon du Boulevard Anspach, autour de la Bourse, pas d’autos Place de Brouckère, rien non plus Rue du Midi. Autour de ces boulevards très largement dédiés à la voiture aujourd’hui, une série de rues et ruelles deviendront aussi piétonnes.

Le trafic automobile sera reporté sur des voiries aux abords de cette zone. Voiries qui connaitront de nombreux changements de sens de circulation notamment : des phases de tests sont prévues pour ces modifications.

"On a trois objectifs: améliorer la convivialité du centre, du cœur historique de la ville. Limiter le trafic de transit. Et aussi la circulation qui arrive au Centre-Ville", explique l'échevine de la Mobilité, Els Ampe (Open VLD).

Le collège veut donc y limiter le recours à l’auto. Mais sans le rendre impossible : il faut que ceux qui ne peuvent se passer de leur voiture et les habitants, les livreurs, puissent toujours accéder au quartier. Pour les autres, des parkings seront élargis (Place Poelart) ou créés (Place du jeu de balle, Place Rouppe, Nouveau Marché aux Grains, Yser) à proximité du centre.

Voici les alternatives

La ville de Bruxelles étudie avec la STIB comment améliorer les lignes et terminus de bus pour mieux desservir le centre. Un petit train électrique traversera aussi le piétonnier pour véhiculer ceux qui ont du mal à marcher ou qui sont chargés.

Enfin le réseau de pistes cyclables sera étoffé et les vélos auront accès à tout le périmètre piéton y compris la Grand-Place.

Voici, ci-dessous, le plan du piétonnier:

3 images
Voici les mutations futures du centre de Bruxelles © Tous droits réservés

 

 

Voici le plan des voiries vers lesquelles les voitures seront redirigées:

3 images
Voici les mutations futures du centre de Bruxelles © Tous droits réservés

C’est pour bientôt

La mise en place de ce plan de circulation devrait démarrer très rapidement. Dès ce mois de décembre de premiers changements auront lieu pour la circulation automobile, en marge du marché de Noël.

La mise en place du piétonnier aura lieu cet été, avec les premiers aménagements importants aux alentours de cette zone.

Et l’échéance, pour les grands chantiers – l’aménagement des boulevards et la construction des parkings – est prévue vers 2018-2020.

Ecolo-Groen réagit

Dans l’opposition à la Ville de Bruxelles, les conseillers Ecolo-Groen ont été prompts à réagir. Non pas pour critiquer l’idée d’un piétonnier plus vaste – de leur part ce serait incongru – mais pour désapprouver la manière.

"Les voiries vers lesquelles les voitures seront redirigées, autour du périmètre piéton, vont ressembler à un ‘mini-ring’, un circuit pour voitures. C’est une mauvaise idée", estime Bart Dhondt, conseiller Ecolo-Groen. "Quant à l’idée de créer des parkings supplémentaires, c’est aussi une fausse bonne idée. Ces parkings sont de vrais ‘aspirateurs à voitures’ " explique Ecolo-Groen. "Plus on dispose de places, plus elles seront occupées."

Enfin Bart Dhondt pointe un manque de transparence. "On espérait plus d’écoute des habitants : c’est ce qui était annoncé, une vraie consultation systématique. Mais elle n’a pas eu lieu. La Ville va à présent les informer de ce qu’elle a déjà décidé " estime l’opposition.

M.Allo

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK