Virelles: après l'incendie, le centre de revalidation va devoir s'adapter

Le Creaves est le Centre de revalidation pour animaux et il est installé à côté de l'Aquascope de Virelles. Il a été complètement détruit par les flammes jeudi soir. Un seul animal était hébergé à ce moment-là : un hérisson qui n'a pas survécu.

Des problèmes de logistique vont d’emblée se poser puisque tous les animaux sauvages blessés retrouvés dans la région étaient ramenés là-bas.

Pour Anne Sansdrap, de l'Aquascope, " Les quelques oiseaux qui étaient présents au Creaves ont été transférés vers un tout nouveau Creaves qui a été créé dans le Namurois à Temploux. Et, donc, pour la période hivernale, nous allons garder une permanence téléphonique de manière à pouvoir rediriger les personnes qui trouvent des animaux blessés vers d’autres centres. Alors, si, éventuellement, certaines personnes nous déposent quand même malgré tout un animal, on s’arrangera pour essayer d’être un relais mais, jusqu’à une période estimée au 15 mars 2015, on ne pourra pas fonctionner. On pourra juste servir de relais. La volonté c’est bien sûr de reprendre au plus vite nos activités. On attend donc les experts pour voir comment tout va se passer au niveau des assurances et commencer à réfléchir à la reconstruction. "

Anne Sanrap se veut aussi très rassurante auprès des donateurs qui ont alimenté, il y a quelques mois, la récolte de fonds pour la rénovation du centre de revalidation. Ces derniers travaux n’avaient pas encore commencé et, du coup, l’argent récolté est toujours là prêt à être utilisé dès que les circonstances le permettront.

Par ailleurs, il est à noter que les volières qui se trouvaient un peu plus loin que le centre de revalidation n'ont pas été détruites.

Christine Borowiak, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK