Violent incendie à Etterbeek : les causes du sinistre pas encore déterminées

Violent incendie à Etterbeek : les causes du sinistre pas encore déterminées
2 images
Violent incendie à Etterbeek : les causes du sinistre pas encore déterminées - © RTBF

Le feu a pris peu après 23 heures cette nuit, dans un immeuble à appartements de la rue Froissart, près de la place Jourdan. On ignore encore les raisons d'un tel incendie. Par contre, le bilan humain est fort lourd puisque l’incendie a fait deux victimes et une troisième personne est gravement blessée.

Ce n’est que vers 1h30 du matin que la trentaine de pompiers présents sur place ont pu venir à bout des flammes qui ont ravagé les quatre appartements d’un immeuble de la rue Froissart. "Il s'agissait d'un incendie extrêmement violent", déclare Pierre Meys, le porte-parole des pompiers. "En moins de six minutes, nous étions sur place et nous avons directement demandé un renfort supplémentaire, vu la violence du sinistre."

À leur arrivée, les quatre appartements étaient déjà en feu. Et malgré le déploiement rapide des secours, l’immeuble n’a pu être sauvé.

Parmi les victimes : une candidate aux élections

Le feu a coûté la vie à deux personnes. La première est une femme de 70 ans en fauteuil roulant qui habitait le rez-de-chaussée. Elle est morte asphyxiée. L'autre victime est un homme de 51 ans habitant au troisième étage et dont la cause du décès n'a pas encore pu être établie. Une troisième personne a été emmenée à l'hôpital militaire de Neder-over-Heembeek. Il s'agit d'Odette Vandystaat, une candidate aux élections figurant sur la Liste du bourgmestre Vincent De Wolf (MR). Cette information reprise par plusieurs médias nous a été confirmée par le bourgmestre lui-même. Il souligne : "La situation de cette dame est dramatique. Elle s'est accrochée au balcon pour se sauver. Elle est à présent gravement blessée, elle a tout perdu et je ne suis même pas sûr qu'elle sache que son compagnon a perdu la vie dans l'incendie." L'homme de 51 ans qui est décédé était le compagnon d'Odette Vandystaat.

Pendant l'intervention des pompiers, une quarantaine de voisins ont été évacués et accueillis à la clinique du Parc Léopold. Ils ont pu regagner leur domicile une fois les flammes éteintes.

À l'heure qu'il est, les pompiers n'ont encore aucune idée des causes du sinistre. Le parquet est descendu sur place et une enquête devrait déterminer l’origine exacte de cet incendie. Un expert en incendie a signalé dans un rapport provisoire avoir détecté un foyer au niveau du rez-de-chaussée. En attendant, les hommes du feu ont procédé à l’extinction des foyers résiduels.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK