Vilvorde: un contrôle d'identité prend une tournure institutionnelle

Dans le futur arrondissement judiciaire judiciaire Hal-Vilvoorde, des magistrats francophones contiueront à traiter les dossiers en français
Dans le futur arrondissement judiciaire judiciaire Hal-Vilvoorde, des magistrats francophones contiueront à traiter les dossiers en français - © Flickr - Glamismac

À la base, c’était un simple fait divers. Mais l’incident prend à présent une tournure institutionnelle. Mercredi soir, à Vilvoorde, un contrôle d’identité à mal tourné. Trois agents de police ont été blessés et une dizaine de voiture ont été attaquées. La remise en liberté des huit jeunes interpellés fait débat. Pour le bourgmestre, le CD&V Marc Van Asch, il s'agit d'un véritable scandale.

Mercredi soir, des policiers veulent contrôler un jeune homme au visage couvert par une écharpe. Mais il prend la fuite devant ses amis amusés qui filment la scène. Des amis qui s'en prennent ensuite aux policiers, et leur crachent au visage. Six personnes sont alors interpellées. Et trois agents de police sont légèrement blessés. Ils sont en arrêt de travail pour une semaine.

Plus tard dans la soirée, la police interpelle deux autres jeunes en train de fabriquer des cocktails Molotov, pendant que d'autres s'amusaient à détruire les vitres d'une dizaine de voitures.

Et hier, jeudi, les huit personnes interpellées sont toutes relâchées. Elles avaient opté pour la procédure en français devant le parquet de Bruxelles. Et le juge d'instruction francophone a estimé qu'il n'y avait pas lieu de les maintenir en détention préventive. Il faut savoir que le pendant flamand, quant à lui, défendait l'inverse.

Tous les ingrédients sont réunis pour en faire une sortie politique. Le Bourgmestre de Vilvoorde, le CD&V Marc Van Asch, est scandalisé : ''C’est encore une preuve que la scission de l’arrondissement de Bruxelles Hal Vilvoorde est une absolue nécessité pour notre région. Ainsi, nos propres magistrats pourraient appliquer notre propre politique de sécurité. C’est regrettable pour nos agents qui font tout pour que le calme soit de mise dans la région. Ce n’est pas acceptable.’’

Cette sortie est néanmoins à nuancer. Les décisions seront certes plus homogènes dans le futur arrondissement judiciaire Hal-Vilvoorde mais des magistrats francophones continueront à traiter les dossiers en français.

RTBF

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK