Villo plus! dénonce la gestion des stations Villo! par JCDecaux

RTBF
RTBF - © RTBF

L'association Villo plus! a organisé vendredi à Bruxelles une action symbolique pour dénoncer "le problème des stations Villo! vides et des stations pleines". Elle a masqué une publicité de la station du rond-point Louise en placardant une affiche avec le slogan "No Bike No Pub" durant quelques secondes.

Les équipes de JCDecaux sont intervenues rapidement."Le problème des stations pleines sans possibilité de déposer son vélo et des stations vides est connu et dénoncé régulièrement par les usagers" de Villo!, a expliqué un responsable de Villo plus!.

Selon lui, le problème est identique à Paris, où le système est également géré par JCDecaux, et aurait provoqué une baisse significative des abonnements au Velib'.

L'excuse de la topologie bruxelloise, avec des stations vides dans le haut de la ville et remplies dans le bas, ne serait donc pas valable.

Simplement, "JCDecaux n'a pas la volonté de résoudre ce problème", car son but est de rentabiliser les espaces publicitaires qui accompagnent les stations, et non de favoriser la mobilité douce, d'après le communiqué.

Alors que l'extension de Villo! aux communes de la deuxième couronne doit bientôt être négociée par la Région bruxelloise, Villo plus! demande qu'elle soit conditionnée notamment au fait que chaque station offre la possibilité de prendre et déposer des vélos au moins 95% du temps et que l'usager soit "dédommagé d'un euro par déni de service".
Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK