Ville Haute de Charleroi : coup d'envoi de la rénovation en février 2021

Projet rénovation Ville Haute
5 images
Projet rénovation Ville Haute - © Charleroi Bouwmeester

Des rues transformées en piétonnier, ou en semi-piétonnier, des places végétalisées, le tunnel Raullier fermé à la circulation, voilà ce que sera le nouveau visage de la Ville Haute d’ici juillet 2023 ! Un budget total de 43 millions d’euros, cofinancé à 90% par l’Union européenne et la Région Wallonne, sera nécessaire pour rénover les espaces publics.

Il faudra passer pour cela par une longue période de travaux : ils débuteront en février prochain et dureront donc 30 mois. C’est le consortium BAM GALERE VIABUILD 2 SUD qui sera à la manœuvre. Un planning a été élaboré, nous explique Paul Magnette, le bourgmestre de Charleroi. "Nous travaillerons en suivant deux axes parallèles, en remontant du bas vers le haut : les grands boulevards (Bertrand-Solvay-Raullier), en démarrant à l’Eden, et un second axe qui démarre de la Place Charles 2 vers la rue Neuve, la rue de la Régence, le Monument, l’avenue de Waterloo jusqu’à l’avenue Henin".

Ces zones de travaux ne seront pas complètement fermées à la circulation mais on s’en doute, ce sera compliqué : "on va passer d’emblée au mode de mobilité qui sera définitif, c’est une manière de s’y habituer, et c’est aussi ce qui permettra, évidemment, de faciliter les travaux. Nous aurons donc, par exemple, une mise à sens unique du boulevard Bertrand, dans le sens de la montée, et le tunnel Raullier lui sera carrément fermé puisqu’il va être transformé en parking pour 200 voitures."

Le bourgmestre encourage donc vivement les carolos à privilégier les transports en commun et à emprunter le Ring 9 pour aller d’un point à l’autre de la ville, plutôt que d’essayer de la traverser. Des discussions sont également en cours avec les nombreuses écoles se situant dans ce périmètre : "ces établissements organisent tous leur entrée à la même heure le matin, ce qui provoque des encombrements entre 7h45 et 8h30. S’ils acceptaient de décaler chacun leurs horaires, cela permettrait de soulager les rues adjacentes".

L’été 2023 comme horizon

Les travaux se réalisent dans le cadre de fonds Feder. Ils doivent donc être réalisés dans un laps de temps bien précis, en l’occurrence d’ici l’été 2023. Le bourgmestre s’avoue soulagé car "une société a introduit un recours devant le Conseil d’Etat, ce qui a bloqué les dossiers. Fort heureusement, nous avons gagné en justice, et malgré ce retard, nous sommes toujours dans les temps et conditions d’octroi de ces fonds européens".

La ville et les entrepreneurs organiseront des séances d’informations régulières. Des toutes-boîtes seront distribués, ainsi qu’une Gazette des chantiers, qui reviendra régulièrement sur l’état d’avancement des travaux. D’autres initiatives sont également prévues via les réseaux sociaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK