Victor Horta expliqué aux moins de 10 ans

Un stage pour faire découvrir Victor Horta aux moins de 12 ans
Un stage pour faire découvrir Victor Horta aux moins de 12 ans - © Tous droits réservés

Impossible d'y échapper : à Bruxelles, 2018 sera l' année "Victor Horta". L'architecte, né à Gand en 1861, est décédé en 1947, il y a donc maintenant plus de septante ans. Son œuvre étant à présent tombée dans le domaine public, plusieurs institutions bruxelloises, sous l'impulsion de Visit Brussels, ont donc prévu d'organiser des animations autour de celui que l'on considère comme l'un des pères de l'Art nouveau. Visites guidées d'intérieurs, parcours découvertes dans la ville et ...stages  pour les moins de douze ans.

Le CIVA (Centre d’information, de documentation et d’exposition de la ville, de l’architecture, du paysage et de l’urbanisme de la Région de Bruxelles-Capitale),
propose ainsi pendant les vacances scolaires, d'emmener les enfants à la découverte de l'univers de Victor Horta.

Et justement, ils sont une dizaine ce mardi, dans les locaux du CIVA, à travailler sur la maquette d'un musée imaginaire. Chacun découpe des éléments de décoration inspirés par les courbes chères à Victor Horta. Mais au fait : qui est Victor Horta quand on a 10 ans?  Alma redresse la tête :"je sais que c'est un architecte qui s'est inspiré de la nature pour créer des tables, des chaises, des vitres...".  Maël, son voisin, confirme :"chez lui, c'est pas toujours tout droit, il y a des ondulations et j'aime bien!". Et leur maquette prend forme : "J'ai découpé des fleurs avec un cutter pour les placer autour de la porte, c'est typiquement Horta et on fait aussi un peu de l'art nouveau, non?"

Pour ces enfants, ce stage est aussi une plongée dans les travers de l'histoire de Bruxelles. Beaucoup de bâtiments ou de maisons de style Art nouveau on été détruits, nous explique Alice. "On les trouvait démodés ou trop difficiles à chauffer. Moi, je trouve cela dommage".

Quels souvenirs ces enfants garderont-ils de leur semaine d'immersion dans l'univers d'un architecte du siècle dernier?  Peut-être l'envie de créer des œuvres personnelles, en toute liberté, un peu comme Horta. Ils auront aussi appris à lire la ville, à voir leur quartier autrement, eux qui, jusqu'ici, passaient tous les jours devant des façades Art nouveau, sans jamais y prêter attention. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK