Viaduc Herrmann-Debroux fermé: "Une bonne chose" pour les riverains "si on saisit l'opportunité"

 Chaque jour, 50 000 automobilistes passaient par le viaduc Herrmann Debroux, fermé à cause de problèmes de stabilité au moins jusque jeudi, c'est dire si sa fermeture impacte les riverains: "Ca va être un b... phénoménal, ça veut dire que maintenant, ce sera embouteillages tout le temps, tout le temps, tout le temps" prédit l'un d'eux.

"Pour nous, c'est une bonne chose, dit par contre une habitante. Pas pour la circulation du jour, mais le viaduc doit disparaître".

"Il y avait des projets de promenade verte, ce serait sympa" renchérit une autre riveraine. "Il faudrait transformer la difficulté en opportunité et effectivement en faire autre chose".

Une volonté partagée par les autorités... mais pas maintenant: "Aucune disposition n'est prête" rappelle le bourgmestre ff Magdalijns (DéFi). "Là, on va  vivre cette fermeture temporaire avec beaucoup de difficultés. Il va falloir prendre des mesures transitoires et accélérer la réflexion sur la pénétration via l'E411".

En attendant, les trois régions qui travaillent ensemble à dégager des solutions pour éviter le chaos lundi.

Les adminisrations et les sociétés de transports publics ont ainsi décidé de prendre certaines mesures d'ici lundi. La circulation est par exemple ramenée à une seule bande sur l'E411 depuis le carrefour Léonard, histoire de limiter les entrées dans la ville en amont.

La ligne expresse de Bus Conforto depuis le Brabant wallon sera par ailleurs renforcée.

La SNCB met à disposition des navetteurs son nouveau parking de 2200 places à Louvain-La-neuve. Et chaque heure, un train reliera directement Louvain-La-Neuve à Bruxelles.

Pour ceux qui doivent quand même arriver en voiture, Touring recommande trois itinéraires: emprunter la chaussée de Tervueren, passer par Groenendael, ou sortir à Jezus Eik. Des déviations qui seront des solutions uniquement si vous vous levez tôt: Touring précise que ces tronçons risquent d’être fort chargés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK