Verviers: les riverains du parc Peltzer se mobilisent

Un vaste projet de réaménagement du parc Peltzer, à Verviers, est à l’étude.
Un vaste projet de réaménagement du parc Peltzer, à Verviers, est à l’étude. - © DR

L’enquête publique relative au permis d’urbanisme pour l’important projet immobilier prévu dans ce parc débute le 30 avril. Mais le projet a des opposants et ils comptent bien utiliser toutes les possibilités d’action à leur disposition.

Les groupes Entour-âges et Wust veulent construire dans le parc Peltzer de Verviers, sur 4,5 hectares, une maison de repos, quatre résidences de quatre étages pour un total de 56 appartements, une plaine de jeux, une aire de fitness, deux terrains de pétanque, mais aussi abattre certains arbres et aménager la voirie.

Comme le veut la procédure d’obtention d’un permis d’urbanisme, une enquête publique va être lancée. Elle débutera le 30 avril. Et durant cette enquête, le comité de défense du parc compte bien faire entendre sa voix et ses arguments.

"Le parc Peltzer est repris en zone de parc d’intérêt paysager, on ne peut donc y faire des travaux que pour maintenir le parc, déclare Francis Petitfrère (trésorier de l’asbl "les amis du parc Peltzer La Tourelle"). Une exception existe cependant, pour tout ce qui est communautaire. On pourrait donc imaginer que la maison de repos entre dans ce cadre-là. Par contre, le reste ne s’intègre pas dans le plan de secteur (…) Nous, on craint que le parc existant ne ressemble plus du tout à un parc demain."

A l’annonce du projet, une pétition avait recueilli contre lui 3800 signatures. Et les riverains sont prêts à saisir le Conseil d’Etat en cas de besoin. "C’est le genre de situation qui est tout à fait justifiable d’une intervention auprès de Conseil d'Etat. Mais on n’en est pas encore là…"

Pour le promoteur, les logements privés décriés par les riverains sont toutefois une nécessité pour garantir la rentabilité financière de cet investissement estimé à 20 millions d’euros.

Une demande de classement a par ailleurs été introduite concernant le parc. Elle a recueilli un avis favorable de la Commission royale des Monuments et Sites.

Le public peut exprimer ses remarques durant l’enquête publique, entre le 30 avril et le 29 mai, auprès de l’administration communale de Verviers.

Olivier Thunus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK