Verviers: le centre commercial à nouveau sur la sellette

Pour l'opposition, ces rumeurs sur l'avenir du projet de centre commercial sont une source d'inquiétude.

Muriel Targnion, chef de file du PS : "Ce projet a commencé en 2002. Les permis sont enfin exécutoires depuis 2014. Pourquoi, alors que le projet est maintenant équilibré et qu’il peut satisfaire à peu près tout le monde, faut-il à nouveau réfléchir à de nouvelles modifications et se relancer dans des procédures ? C’est tout à fait incohérent. Maintenant il faut avancer au plus vite".

Chez Ecolo, c'est le maintien du nombre de logements initialement prévus qui constitue une priorité.

Le bourgmestre Marc Elsen tente de répondre à ces craintes, à commencer par celles sur une éventuelle réduction de la surface commerciale et de celle du parking. "Ce n’est pas sur la table pour le moment. Jusqu’ici, cela reste au stade des rumeurs. Moi, ce sont des faits que je veux. Quant au volet Spintay, il ne sera pas abandonné. Pour nous, cette partie doit être traitée avec la même ambition".

L’autre question qui se pose concerne le nombre de logements qui pourrait être revu à la baisse. "A ce stade-ci, il y a un certain nombre de logements prévus. Là aussi, on peut aisément imaginer que les actuels promoteurs se posent des questions. A nouveau, je les invite à venir auprès du collège".

Une rencontre est prévue dans les prochaines semaines entre le bourgmestre et le promoteur. Il reste environ un an avant que le permis accordé au projet devienne caduque.

Olivier Thunus

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK