Verlaine: ras le bol des choucas, corneilles et autres corbeaux

Dans le reportage, Bertrand de Liedekerke, agriculteur et chasseur à Verlaine, explique les dégâts causés par les corbeaux freux et les corneilles noires. (Photo RTBF - M. Mélon).
2 images
Dans le reportage, Bertrand de Liedekerke, agriculteur et chasseur à Verlaine, explique les dégâts causés par les corbeaux freux et les corneilles noires. (Photo RTBF - M. Mélon). - © Tous droits réservés

A Verlaine, les plaintes se multiplient de la part des habitants du village, des chasseurs et des agriculteurs de la région. Les choucas s'installent dans les cheminées, les corbeaux envahissent les champs et les corneilles s'attaquent au petit gibier.

La situation à Verlaine est loin d'être un cas isolé. Beaucoup de communes rurales sont concernées par la présence massive des choucas qui s'installent dans les cheminées. "Ras le bol des choucas, affirment Frédérique Lebrun et Nicole Cormann, deux habitantes de la rue d'Yernawe, à Verlaine. Les chauffagistes de la région sont très sollicités pour l'instant. Ils sont appelés pour placer des capuchons sur les conduites des cheminées.

Et dans la famille des corvidés, les choucas ne sont pas les seuls à faire parler d'eux. Les corbeaux occasionnent des dégâts aux cultures agricoles et les corneilles perturbent la reproduction du petit gibier.

Du coté de Natagora, on précise dénombrer en wallonie, 15.000 couples de choucas. "Chaque oiseau à sa raison d'être dans le réseau écologique. Ce sont des espèces protégées", précise Philippe Funcken.

M. Mélon

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK