Verlaine : la commune se repose-t-elle sur ses lauriers ?

Verlaine : la commune se repose-t-elle sur ses lauriers ?
Verlaine : la commune se repose-t-elle sur ses lauriers ? - © Tous droits réservés

A Verlaine, deux listes se présentent aux électeurs. Celle du bourgmestre, IC, Intérêts communaux, qui lors du dernier scrutin avait remporté 10 sièges sur 13. L'opposition tentera cette fois encore de faire front face à cette écrasante majorité.

Le bourgmestre se dit satisfait. Le programme annoncé en 2006 a été réalisé à 90 ou 95%. Les finances sont saines, la taxation est basse. Le hall omnisports est sur les rails. Sa liste est rajeunie. Bref, il fait bon vivre dans la commune. Une seule liste s'est constituée pour contrer celle du bourgmestre. Alliance citoyenne. Elle se compose de candidats étiquetés PS-Ecolo et cdH. Elle n'est pas tendre envers la manière dont la commune a été gérée au cours de ces 6 dernières années. Elle dénonce une gestion à la petite semaine où l'on se repose sur ses lauriers. Si le hall omnisports annoncé lors de la précédente législature sort en effet de terre, aucun schéma de mobilité n'a été prévu. Les trottoirs sont rares, on construit de nouvelles routes sans prévoir de pistes cyclables... La commune est un véritale désert culturel. Certaines classes se donnent encore dans des locaux pré-fabriqués... Faux, déclare le bourgmestre qui parle d'exagération. Les quelque 540 élèves de l'entité sont scolarisés dans des conditions de confort optimal. Aucune route n'est construite sans que l'on n'ait pensé aux piétons et la vie associative de la commune est merveilleuse. La majorité absolue peut-elle être ressentie comme un facteur d'inertie? A Verlaine, la campagne ne pourra faire l'économie de cette question.

Patricia Scheffers

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK