Van Ganzewinkel se trouve à l'étroit à Wandre

RTBF
RTBF - © RTBF

La ville de Liège lance une enquête publique à propos de la société van Ganzewinkel, installée à Wandre. Elle demande une modification de son permis d'exploiter, pour augmenter ses volumes de stockage.

La société van Ganzewinkel dépiaute vos lessiveuses et vos réfrigérateurs usagés, vos téléviseurs et ordinateurs usagés. Ce sont des mines : de multiples matériaux nobles sont à récupérer. Au départ, au début de la taxe Recupel, l'entreprise a démarré modestement. Elle tourne désdormais à trois pauses, vingt quatre heures sur vingt quatre, avec trois équipes.

Mais les flux de déchets électroménagers n'est pas aisé à réguler. D'où la nécessité de stocker de grosses quantités, en tampon, pour que les lignes tournent en permanence. C'est l'objet de la demande de van Ganzewinkel. Dans l'immédiat, il n'est pas prévu d'augmenter le volume de l'emploi. Par contre, des entrepôts et garages, des bâtiments pour l'entretien des machines, devraient se construire ensuite.

La société, avec ces investissements, se prépare à affronter la concurrence, de plus en plus vive dans le secteur. Avec, déjà, un regard vers les pays voisins. Les marchés sont désormais attribués par appel d'offres européens, et des tonnages, bientôt pourraient provenir des collectes allemandes ou hollandaises.

M. Grétry

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK