"Vamos" à Wanze: la maison mère se porte à merveille, ou presque....

La société wanzoise Vamos fabrique essentiellement des lasagnes. Elle emploie aux alentours de 180 travailleurs. Elle dépend du groupe flamand Ter Beke.

Les résultats annuels de la maison mère sont en croissance, tant pour le chiffre d'affaires que pour les bénéfices. C'est remarquable, car le contexte est très difficile. En plus, l'entreprise, active sur le marché britannique, a perdu un million environ uniquement à cause de la baisse du cours de la livre sterling.

Il convient cependant de tempérer cet optimisme. D'abord, parce que les volumes de ventes se sont furieusement ralentis au dernier trimestre, parce que la période des fêtes de fin d'année n'a pas été bonne, et puis, le profiit provient essentiellement de la division "charcuterie", et non du département des plats préparés, dans lequel s'inscrit la firme liégeoise Vamos.

La publication du bilan annuel du groupe TerBeke est toujours l'occasion d'observer l'évolution des habitudes des consommateurs européens. Par exemple, la firme a résilié quelques contrats avec des harddiscompteurs belges et allemands, parce que peu rentables, mais il a élargi son assortiment dans les rayons "à la découpe" des grandes enseignes de supermarchés.....

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK