Valorisation des déchets de l'Aive: situation saine, mais avenir incertain

Il s'agit de la première AG sous la présidence de l'Arlonais André Balon, qui a succédé à Bernard Moinet, parti rejoindre le Collège Provincial. L'assemblée n'aura duré qu'une heure. La situation du secteur Valorisation et Propreté est saine mais il y a quand même beaucoup d'incertitudes sur l'avenir de la politique des déchets en Wallonie.

L'AIVE poursuit sa politique de stabilisation des coûts, le grand programme d'investissements est terminé. Le cours du déchet recyclable comme le papier carton est stable depuis plusieurs années. Mais la situation budgétaire de la Région Wallone n'augure pas de lendemains qui chantent. Et d'André Balon de rappeler que le secteur Valorisation et Propreté a pris en charge le préfinancement de subsides wallons et que plus de deux millions et demi d'Euros, sont dus par la Région depuis 2008.

Même si comme en 2013, le budget prévoit un mali d'exploitation de 380 000 euros, on mise sur une stabilité des coûts. Même si de nouvelles mesures comme le projet de consigner les canettes pourrait modifier la donne. L'AIVE est fière d'afficher un taux de valorisation et de recyclage de 97% et elle va engager cinq nouveaux agents pour mieux gérer l'accessibilité des parcs les plus fréquentés.

Philippe Herman

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK