Uplace, Neo, Docks Bruxsel... Utile autant de centres commerciaux?

Le projet Docks Bruxsel (illustration).
Le projet Docks Bruxsel (illustration). - © www.docksbruxsel.be

Docks Bruxsel, un méga centre commercial, de loisirs, de bureaux le long du canal, sous le Pont Van Praet, ouvrira ses portes dans exactement deux ans. Un projet qui entrera en concurrence avec deux autres du même genre dans les environs : Uplace à Machelen et surtout Néo au Heyzel. Ce week-end, à Laeken, Associations 21, une plateforme d'asbl actives dans le développement durable, organisait un débat sur l'utilité de construire autant de centres commerciaux. Le débat était précédé d'une visite guidée sur le site où il est envisagé de construire Néo.

Ils étaient une quinzaine de citoyens à tenter de cerner à quoi ressemblera ce que les associations mobilisées contre le projet appellent le mastodonte. "Je suis assez interpelé par ce type de projet. Je voulais en savoir plus (…) Personnellement, je suis plutôt contre cette invasion du consumérisme de masse qui ne sent pas toujours compte de la place qu’elle prend et de ce qu’elle détruit autour."

C'est la principale crainte évoquée ici, que Néo écrase littéralement les quartiers alentours.

Carole Barbé travaille pour Picol, un réseau qui regroupe les associations à but social de Laeken. "Les commerçants que nous avons interrogés sont inquiets. Et ce qui nous fait aussi très peur, c’est que les habitants sont peu informés. Lors de la fête de quartier, on a dressé le portrait de Néo. Là, on s’est rendu compte que les habitants pensaient surtout à un poisson ou à un rappeur, ils ne l’identifiaient pas bien du tout. On trouve donc dommage qu’il n’y ait pas plus de consultations." Un message directement adressé à la Ville de Bruxelles et à la Région, qui portent ensemble le projet.

Jérôme Durant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK