Uplace : avis finalement positif pour le trafic aérien

Le projet de centre commercial Uplace comprend la construction d’une tour de 100 mètres de haut.
Le projet de centre commercial Uplace comprend la construction d’une tour de 100 mètres de haut. - © RTBF

Selon plusieurs quotidiens flamands, la direction générale transport aérien a remis un avis positif sur le projet de méga-centre commercial à Machelen, au nord de Bruxelles. Pour elle, l’immense tour de 100 mètres de haut qui doit accueillir des bureaux ne semble désormais plus poser de problème au trafic aérien.

La fameuse tour du projet Uplace avait déjà obtenu un permis de bâtir, délivré par la Flandre. Un permis qui avait été octroyé par le ministre flamand N-VA Muyters sur base de deux avis positifs : celui de Belgocontrol, et celui de l'aéroport de Zaventem.

Très vite pourtant, une polémique s'en était suivie. Le secrétaire d’État à la Mobilité, le cdH Melchior Wathelet, avait crié au non-respect des règles. Il avait reproché à la Flandre de ne pas avoir consulté son administration, la direction générale de l'aviation. Une administration qui s'inquiétait, suite à une lettre reçue de Belgocontrol, de la hauteur excessive de la tour (susceptible de gêner le trafic aérien).

La Flandre avait fait la sourde oreille. L'avis de l'administration de l'aviation n'étant pas nécessaire, avait-elle jugé.

Ce vendredi, De Standaard et De Morgen, deux journaux flamands, annoncent que cette même administration (DGTA) remet un avis positif. Dans le cadre, cette fois, du permis d'environnement. Un avis positif qui surprend mais qui pose aussi la question du désaveu d’un ministre par sa propre administration. 

M. Wathelet : il faut un accord de coopération

Ce vendredi, le secrétaire d'Etat à la Mobilité Melchior Wathelet  insiste sur l'importance de conclure un accord de coopération concernant les procédures de demande d'avis lorsqu'on souhaite obtenir un permis de construire à proximité de l'aéroport.

Le secrétaire d'Etat rappelle que dans ce dossier sa priorité a toujours été la sécurité aérienne, qui est une compétence fédérale.

Or, le ministre flamand de l'Aménagement du territoire Philippe Muyters (N-VA) a délivré le permis de bâtir sans consulter le niveau fédéral. La ministre flamande de l'Environnement Joke Schauvliege (CD&V) quant à elle a demandé l'avis de la Direction Générale de l'Aviation avant d'accord le permis environnemental.

Dans le cadre de cette demande d'avis une étude d'analyse et d'évaluation des obstacles du projet Uplace sur l'équipement électronique d'aide à la navigation des pistes a été réalisée par Belgocontrol en date du mercredi 29 février 2012. L'étude conclut que la construction de Uplace ne créerait aucune interférence avec ces équipements des pistes de Bruxelles-National.

Pour Melchior Wathelet, ce dossier démontre combien il est important de conclure un accord de coopération concernant les procédures de demande d'avis lorsqu'on souhaite obtenir un permis de construire à proximité de l'aéroport.

Des procédures claires qui sont respectées par tout le monde auraient pu aider ce dossier, dit encore le secrétaire d'Etat.

Barbara Boulet

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK